• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Gad : les salariés n'ont pas voté l'accord, si le site de Josselin est débloqué, le blocus se poursuit à Lampaul

Les employés de GAD Lampaul (29) qui ont passé la nuit devant l'usine de Josselin et qui la bloquaient, ont été délogés par les CRS ce matin afin de permettre aux camions de rentrer et de sortir / © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME
Les employés de GAD Lampaul (29) qui ont passé la nuit devant l'usine de Josselin et qui la bloquaient, ont été délogés par les CRS ce matin afin de permettre aux camions de rentrer et de sortir / © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME

Les négociations hier à Quimper, entre les syndicats et la Cecab ont permis d'obtenir le doublement de la prime supra-légale et 400 euros par année d'ancienneté. Les salariés réunis en AG cet après-midi, n'ont pas voté cet accord. Si le blocage est levé à Josselin, il se poursuit à Lampaul.

Par Stéphane Grammont

Aujourd'hui les salariés de Gad, réunis en Assemblée générale à Lampaul, dans le Finistère, n'ont pas voté l'accord, négocié hier par leurs syndicats. Les syndicalistes ont en effet reçu de la Cecab, juste avant la réunion, le texte écrit de cet accord, et plusieurs points leur ont semblé litigieux. Primes de licenciement comptabilisées sur des salaires bruts et non nets, désaccord sur les conditions de cession du site. Ils ont donc décidé de continuer à bloquer jusqu'à lundi, le site de Lampaul ainsi que celui du siège de l'entreprise à Saint-Martin des Champs. Les salariés attendent demain matin la visite de la Finistérienne  Marylise Lebranchu, ministre de la Réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publique

Doublement de la prime supra-légale de licenciement

Les négociations entre la DRH de la Cecab et les syndicats, par l'intermédiaire de la Préfecture, se sont achevées vers 22h dans la soirée de mercredi. Ils ont obtenu un doublement de la prime supra-légale, avec 2000€ de plafond pour ceux qui ont moins de 3 ans d'ancienneté, 2200€ pour ceux qui ont entre 3 et 4 ans et 400€ par année d'ancienneté jusqu'à 25 ans.

Après ces neuf heures de discussion, il n'y a eu aucune avancée pour les sites de Saint-Nazaire et de Lampaul, la Cecab refusant de les céder s'ils doivent continuer sur une activité d'abattage qui ferait concurrence à l'abattoir de Josselin. Les jours de grève seront payés.

C'était la première fois que les salariés de Gad rencontraient la direction depuis l'annonce de la fermeture du site de Lampaul.

Selon Olivier le bras,"La direction fait un geste ça sera jamais à la hauteur des efforts que les salariés ont consenti pour sauver le site de Josselin" a commenté Olivier Le Bras (FO), "ça ne sera jamais assez pour nous".

Levée du blocage du site de Gad à Josselin

Le blocage du site de Josselin par les salariés de Lampaul a été levé ce matin. Mardi et mercredi, ils avaient bloqué l'entrée de l'abattoir de Josselin (56), qui lui continue son activité. Il y a eu des tensions entre les deux groupes alors que des camions frigorifiques tentaient de sortir. Les CRS sont intervenus mercredi. 


La réaction d'Olivier Le Bras, délégué FO Gad Lampaul, à l'issue de la réunion de négociation


DMCloud:119585
Quimper négociation Gad


A lire aussi

Sur le même sujet

Littoral, l'ostréi-conteur

Les + Lus