"Les enfoirés" du Morbihan !

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Nedjar

A l'approche de l'hiver, les Restos du Coeur vont à nouveau rouvrir leurs portes. Dans le même temps, à Auray, une quarantaine d'artistes amateurs, bénévoles, vont remonter sur scène les 2 et 3 novembre. Deux représentations  pour comme les enfoirés venir en aide à ceux qui ont faim et froid.

Tout le monde connait les enfoirés. Qui sait que dans le Morbihan, à Auray plus précisément, d'autres artistes, tous amateurs ceux-là, se mobilisent aussi chaque hiver pour présenter leur spectacle musical dont les profits sont eux aussi reversés aux "Restaurants du Coeur".  77598 euros depuis le début de leur aventure il y a 13 ans. Et ce n'est pas fini. La troupe s'apprête en effet à remonter sur scène les 2 et 3 novembre à Auray. Le 9 à Vannes et le 24 à Ploemeur. Leur nouveau spectacle s'intitule "La nuit"
Rencontre avec le nouveau président de ces artistes au grand coeur : Claude Perlot.


Comment est née "A Portée d' Choeur"  ?

 « A portée d’ Chœur »  a été créée en 1999, par un groupe d'amis ayant en commun le goût de la musique, du chant et une réelle admiration pour l'œuvre de Coluche, les restos du cœur.
Tout de suite, le but, l’objectif, de notre association a donc été de monter un ou plusieurs spectacles vivants par an, au profit d'œuvres caritatives et humanitaires.
C'est une association à vocation sociale.
Il convient de préciser que les Restos sont restés, très rapidement, le seul bénéficiaire de notre action, pour des raisons de liens qui se sont institués entre les deux structures au niveau local et départemental, mais également parce que les besoins des restaurants du cœur ne cesse d’augmenter.

Pour créer vos spectacles plus de 80 personnes se mobilisent tout au long de l’année, consacrant de nombreux week-ends aux répétitions. Et cela dure depuis 13 ans…Quel est votre secret ?

Pour y arriver il faut sans cesse chercher la cohésion de la "troupe". Et puis la motivation vient du fait que les résultats qui vont crescendo depuis 2008, après un palier de stagnation de trois ans. Le plaisir d'atteindre un niveau de dons toujours plus conséquent.
Cependant, chaque année il existe un turn-over, et l'expérience acquise se mesure par plus de spontanéité dans les échanges, l'écoute et le respect de l'autre, pendant les répétitions mais aussi par le travail fait en dehors des répétitions et les liens qui se créent.
Une chose est sûre: plus le groupe avance vers l'échéance du premier spectacle, plus la conscience du collectif grandit. On a plaisir à être ensemble sans se prendre au sérieux ce qui ne nous empêche pas d’effectuer un travail sérieux.

 

Le titre de votre spectacle cette année : la nuit.
Petite présentation ?  

C’est un spectacle qui vous plonge dans une nuit comme nous avons tous pu en vivre peut être une fois. Une nuit où les peurs diurnes se transforment en cauchemars, où des êtres fantastiques peuvent surgir de dessous votre lit. Mais aussi une nuit pleine de romantisme aux côtés d'un être aimé, une nuit câline pleine de tendresse, qui peut se terminer sur des rythmes effrénés ou face à un feu d'artifice joyeux.

 

Si je devais vous présenter comme « les enfoirés » du Morbihan, qu’en penseriez-vous ?

 Je souris, je hoche la tête, mais ne m'insurge pas.
Décryptage: Je souris car la comparaison est flatteuse et valorise le travail effectué et le résultat obtenu. Je hoche la tête car c'est réducteur, dans la mesure où si nous venons en aide aux restos, APDC existe en tant qu'entité créatrice indépendante et nous sommes tous amateurs. Je ne m'insurge pas car ce sont bien les enfoirés qui sont à l'origine de la genèse d'  ‘’A Portée D'chœur’’. 
L'œuvre de cette troupe de saltimbanques morbihannais à l'instar de celle de nos grands frères professionnels concourt à un seul objectif: réunir le plus grand bénéfice afin de venir en aide aux  personnes qui un jour ou l'autre peuvent faire appel aux Restaurants du Coeur du Morbihan.
A Portée D'Choeur comme pour Les enfoirés : « on compte sur vous »!