Stéphane Le Foll en Bretagne: “on est là pour construire”

Stéphane Le Foll et Guillaume Garot
Stéphane Le Foll et Guillaume Garot

Le ministre de l'Agriculture est arrivé à Rennes ce vendredi matin, où il a rencontré le président de la Chambre d'Agriculture et la Banque Publique d'Investissement. Il ne fera pas le déplacement dans le Finistère. Il va ensuite rencontrer les partenaires sociaux et économiques.

Par Stéphane Grammont

Certain on été déçu de ne pas voir arriver Stéphane Le Foll dans le Finistère, où se concentrent les problèmes de bon nombre d'entreprises et d'éleveurs. "Peut-être n'a-t-il pas eu le courage de nous rencontrer" soupçonne un salarié d'une entreprise de Transport. Indirectement, en direct dans le 12/13 Bretagne, le ministre de l'Agriculture lui a répondu: "je sais que le Finistère est fortement touché, mais si on veut trouver des solutions, elles sont à l'échelle de la Région".

Voilà qui explique le fait qu'il ne quittera pas la Préfecture de Région, où toute la journée il multiplie les rencontres. Avec la Chambre d'Agriculture et le Préfet, puis avec la Banque Publique d'Investissement. L'occasion de rappeler "le levier plus de 500 millions d'euros" sur des investissements à définir. Il viennent s'ajouter aux 15 millions prévus "pour l'urgence et la filière volaille".

"Avec 11 millions pour les investissements, et 4 millions pour la trésorerie, ce n'est pas suffisant" selon Nadine Houmant, déléguée FO chez Doux.

"C'est pas une enveloppe, c'est un dialogue" lui répond Stéphane Le Foll. Après les réunions du travail autour du Pacte d'Avenir pour la Bretagne ces derniers jours, Stéphane Le Foll vient donc apporter sa pierre "pour construire les investissements et donc les emplois de demain". Les marchés à reconquérir, les 10% de production porcine perdue en 5 ans: "il faut redresser ses situations" a expliqué le ministre de l'Agriculture.

Seule annonce vraiment nouvelle, le doublement de la part du fond européen pour le développement rural allouée à la Bretagne, qui passerait de 175 à 368 millions. 

Sur le même sujet

Les + Lus