• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bretagne : une personne en garde à vue dans le cadre d'un vaste trafic d'armes international

Arme de collection / © Vasnic64
Arme de collection / © Vasnic64

Ce lundi 2 décembre, 45 individus ont été interpellés sur le territoire national dans le cadre d'un trafic d'armes international. En Bretagne, un collectionneur a été arrêté. Placé en garde à vue, il est ressorti libre dans la soirée.

Par Thierry Peigné

L'opération, qui s'est déroulé ce lundi sur l'ensemble du territoire national, est d'envergure. Elle a mobilisé près de 300 enquêteurs de la gendarmerie. 45  personnes ont été interpellés dans le cadre d'une enquête dirigée par la Section de Recherches de REIMS sous l'égide de magistrats de la JIRS de Nancy. 

Parmi ces 45 individus interpellés, un homme de la banlieue rennaise, un collectionneur d'armes anciennes, de la seconde guerre mondiale entre autre. Il aurait acquis une pièce d'arme par le biais de la filière. Placé en garde à vue comme 38 autres sur le territoire, cet homme est ressorti libre dans la soirée de ce lundi. Des perquisitions sont toujours en cours.

Un trafic international


Au départ de l'enquête, lors d'une perquisition chez un individu résidant en Haute-Marne (52), pour des faits de recel de vol, les gendarmes découvrent une vingtaine d'armes de poing et d'épaule et des milliers de munitions. Les premières investigations orientent les gendarmes sur une filière slovaque. 
Dans le cadre de leurs investigations, les gendarmes identifient des individus qui achètent des armes et des pièces d'armement auprès de la même filière et mettent à jour une seconde filière originaire des pays balkaniques. Plusieurs centaines d'armes dont des armes de guerre, des munitions et des pièces détachées ont ainsi transité par ces réseaux depuis 2009. 

Les perquisitions ont eu lieu à travers toute la France, notamment en région parisienne, en région PACA ou en Corse. Certains individus mis en cause sont en relation avec le milieu criminel. Cette enquête de dimension internationale manifeste la porosité entre le milieu des amateurs d'armes et celui du grand banditisme.

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus