• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

En prison à Cuba puis jugé en France, Jean-Louis Autret pourrait bientôt sortir de prison

Le Lorientais Jean-Louis Autret n'a jamais été aussi prêt de sa libération de prison. Incarcéré 4 ans et 8 mois à Cuba et condamné à 15 ans de prison puis transféré en France en novembre dernier, il a été rejugé et condamné à 5 ans de prison par la justice française. 

Par Sylvaine Salliou

Condamné à Cuba en juillet 2011 à 15 ans de prison pour blanchiment d'argent, évasion fiscale et activités économique illicites, Jean-Louis Autret pourrait retrouver la liberté prochainement. C’est en tout les cas ce qu’espèrent sa famille et ses proches dans un communiqué envoyé aujourd’hui à la presse.

Après avoir été transféré de Cuba le 8 novembre dernier pour poursuivre sa peine en France à la maison d’arrêt de Villepinte, le Lorientais attendait de comparaître devant la justice française. Cette dernière devait transposer la peine imposée à Cuba, tout en conservant le principe même de la peine, conformément aux lois en vigueur.

L’audience a eu lieu ce mardi. Le juge français a condamné Jean-Louis Autret à 5 ans de prison. Après avoir déjà passé 4 ans et 8 mois en prison Jean-Louis Autret peut donc espérer être libéré très prochainement.

Depuis avril 2009, la famille de Jean-Louis Autret et un comité de soutien de 7000 membres se battait pour son rapatriment en France. Il a été "rapidement mis hors de cause par l'instruction française" indique le communiqué de sa famille envoyé en novembre dernier. 

Sur le même sujet

"On veut vivre dignement de notre travail"

Les + Lus