• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bretagne : Les inondations du 2 janvier en vidéo

Pleine mer à 17h30, la route entre Port Launay et Châteaulin fermée en vue de débordements de l'Aulne / © T.Kermarrec
Pleine mer à 17h30, la route entre Port Launay et Châteaulin fermée en vue de débordements de l'Aulne / © T.Kermarrec

L'eau continue de faire des ravages en Bretagne. Quimperlé a été durement touché par les inondations encore ce 2 janvier. C'est la troisième crue en moins de 10 jours dans cette ville du Sud-Finistère. Ailleurs la situation reste aussi compliquée, comme à Morlaix, Châteaulin (29) ou Pontivy (56). 

Par Sylvaine Salliou

Le Finistère est passé en vigilance rouge "crues" jeudi, alors que les habitants de plusieurs communes bretonnes avaient les pieds dans l'eau après de fortes pluies conjuguées à d'importantes marées. Selon Vigicrues, ce niveau rouge concerne la Laïta, rivière qui relie Quimperlé. Vigicrues précise toutefois que les dommages générés ne devraient "pas être supérieurs" à ceux occasionnés le 24 décembre après la tempête Dirk.
Le niveau de l'eau était en baisse jeudi à la mi-journée. Mais il pleut à nouveau et les prévisions ne sont pas bonnes. Les habitants en ont assez.

Réactions à Quimperlé

Le maire de Quimperlé Alain Madec demande aux communes situées en amont de la Laïta d'être solidaires, en faisant des travaux pour éviter les inondations.
Alain Pennec, maire de Quimperlé

La vigilance est descendue d'un cran sur la Rivière de Morlaix, l'Odet, et l'Aulne. Mais les niveaux restent élevés et la situation délicate

Inondations à Pleyben et Châteaulin

En Ille et Vilaine, sur la Vilaine au sud de Rennes, la vigilance orange est toujours de mise ce soir. Aujourd'hui malgré un temps plus sec, la Vilaine a débordé à certains endroits, comme à Guipry (35) et il pourrait continuer de monter jusqu'à dimanche .

Le point sur les inondations en Ille et Vilaine



A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus