Cet article date de plus de 7 ans

Portiques écotaxe détruits : 8 des 11 militants bretons placés sous mandat de dépôt

Les 11 militants bretons en garde à vue depuis vendredi ont été présenté au parquet de Rennes. 8 ont été placés sous mandat de dépôt. 3 sont sortis libres sous contrôle judiciaire. Ils comparaîtront mardi devant le tribunal correctionnel de Rennes.
Des Bonnets rouges se sont rassemblés devant la cité judiciaire de Rennes
Des Bonnets rouges se sont rassemblés devant la cité judiciaire de Rennes © B. Van Wassenhove
Les 11 individus interpellés vendredi ont été présentés ce dimanche au parquet de Rennes. Le juge des libertés et de la détention a suivi les réquisitions du procureur de la république, Thierry Pocquet du Haut-Jussé. 8 sont placés sous mandat de dépôt et 3 d'entre eux sont libérés et placés sous contrôle judiciaire.

Dans un communiqué, le procureur a précisé que "Compte tenu des éléments recueillis et des auditions des personnes placées en garde à vue, il a été décidé de les poursuivre directement devant le tribunal correctionnel". 

L'audience aura lieu mardi 22 avril à partir de 13h30 au tribunal correctionnel de Rennes.

Destruction du portique de Pontorson

Les chefs de poursuite sont les suivants :  
durée de la vidéo: 00 min 27
Stéphane, membre du comité des Bonnets rouges d'Erquy


durée de la vidéo: 00 min 11
Frédéric Birrien, avocat rennais de deux prévenus


Membres des Bonnets rouges

Les 11 personnes sont tous âgés de 20 à moins de 30 ans, excepté un d'une quarantaine d'année. Ils sont membres du mouvement des Bonnets rouges : 8 du comité de Dinan, un de Rennes, un de Lorient et un d'Erquy.

Toute la journée, des Bonnets rouges se sont relayés devant la cité judiciaire en soutien aux interpellés.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice bonnets rouges ecotaxe