Saint-Brieuc : succès pour Art Rock avec 75500 spectateurs

Publié le Mis à jour le
Écrit par Krystel Veillard .

Nette progression de la fréquentation au festival Art Rock, version 2014, qui s'est achevé dimanche soir à Saint-Brieuc. Véritable succès pour cette 31è édition, qui a rassemblé plus de 75 500 spectateurs, avec une programmation ambitieuse : festival rock autour du thème des robots.

Malgré la crise, ce festival pluridisciplinaire, placé cette année sous le signe des robots et des machines cette année, a enregistré 75 5000 entrées, dont 42.500 payantes, contre environ 33.000 en 2013, et 33.000 entrées gratuites.



Quelques souvenirs mémorables



Parmi les grands moments de ces trois jours de concerts et spectacles, la prestation dimanche soir d'Alice Cooper, pour l'une de ses deux seules dates françaises de l'année, s'est révélée à la hauteurs des attentes de ses fans dans un grand spectacle déjanté plein d'énergie et de fureur.

Parmi les découvertes, le groupe ukrainien Dakhabrakha et ses musiques du monde inspirées de mélodies traditionnelles.  Au nombre des rencontres surprenantes, le groupe de robots Compressorhead, venu d'Allemagne, qui a "donné" six concerts de heavy metal. Sans oublier les comédiens de la  troupe "Les chiens de Navarre" et leur "Raclette" provocatrice, ou la rencontre entre danseurs de chair et humanoïdes présentée par la chorégraphe Blanca Li.



Et des assiettes gourmandes



Parmi les éléments de convivialité de ce festival et pour rompre avec la malbouffe récurrente de ce type de manifestations, les milliers d'"assiettes gourmandes" concoctées par 14 chefs cuisiniers, dont trois étoilés, dans le cadre de "Rock'n toques", ont été prises d'assaut par les festivaliers et marquées chaque jour par une rupture de stock.



"Ville et culture" pour la 32è édition



La 32e édition se déroulera les 22,23 et 24 mai 2015. D'ores et déjà, après une première réussie cette année, sont programmées des rencontres professionnelles sur le thème "Ville et culture".
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité