Cet article date de plus de 6 ans

Mooc : apprendre le breton en ligne en cinq semaines

Les Mooc, ces cours en accès libre sur internet, font un carton. On peut même y apprendre le breton. C’est l’association Klub EduBreizh qui propose, à partir de cette semaine, cinq semaines de cours interactifs pour s’initier aux bases de la langue.

Lancé cette semaine, le cours en ligne permet d'apprendre le breton en cinq semaines grâce à de petits dessins animés.
Lancé cette semaine, le cours en ligne permet d'apprendre le breton en cinq semaines grâce à de petits dessins animés.
Si vous voulez savoir dire autre chose que "Kenavo" en breton mais que vous pensez ne jamais avoir le temps de vous inscrire dans un véritable cours, le concept du Klub Edubreizh a été pensé pour vous. 
L’association ouvre cette semaine le premier Mooc en langue bretonne. Petite révolution dans le monde de l’enseignement, un Mooc (Massive Open online Courses) est un cours en ligne gratuit et interactif. "Avec ce système, on souhaitait donner un cours d’initiation sur une dynamique courte, accessible aux débutants", présente Jean-François Le Cloarec, du Klub.

Des dessins-animés et des quizz

Aidée techniquement par la société E-learning Touch, l’association a pensé le cours sous forme de dessins-animés, de cours via webcam, de petits quizz. "Vous n’êtes pas passif devant une vidéo, il faut participer aux jeux, répondre aux questions. Vous pouvez aussi entrer en contact avec les autres élèves, comme sur n’importe quel réseau social"

Chaque semaine, un nouveau chapitre de la leçon est ouvert sur la plateforme. Le premier par exemple aborde les bases pour se présenter, le second donne du vocabulaire sur les aliments, le troisième sur les déplacements. "L’idée est de les visionner plusieurs fois dans la semaine, précise Jean-François Le Cloarec. A la fin des cinq leçons, on est initié à la langue, on comprend des phrases de la vie courante".

Encore quelques jours pour s'inscrire

Finlande, Japon, Mexique, Maroc… Les inscrits suivent les cours depuis 28 pays différents. "La plupart ont un lien avec la Bretagne. Et on a beaucoup de couples !", remarque-t-il, en se réjouissant du succès du site : "En six semaines, on a dépassé les 1500 inscriptions".

Pour répondre à cette demande, les inscriptions sont ouvertes une semaine supplémentaire, jusqu'à la fin de cette semaine. Il faut commencer le cours cette semaine et le valider pour avoir accès au cours suivant. Pour les bretonnants déjà expérimentés, l’association propose également depuis quatre ans une plateforme "de plus de 300 ressources pédagogiques", avec "l’équivalent d’un an de cours du soir".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation culture bretonne