Cet article date de plus de 6 ans

Perturbations sur les rails en Bretagne

La SNCF prévoit d'"importantes perturbations" ce mercredi en raison de la grève organisée par quatre syndicats de cheminots, avec seulement un TGV sur deux ou trois, selon les axes, circulant sur les grandes lignes. Toutes les régions sont concernées.
4 TGV sur 10 circuleront entre Paris et la Bretagne, 1 TGV sur 4 entre la Bretagne et les autres régions. Côté TER, 1 TER sur 2 circulera.

En région parisienne, le RER A fonctionnera normalement. Sur le RER B, qui relie la gare du Nord à l'aéroport Charles-de-Gaulle, il y aura un train tous les quarts d'heure aux heures de pointe, et un toutes les 30 minutes le reste de la journée. Il y aura un train sur trois en moyenne sur les lignes du RER C, D et E. Le trafic des Eurostar sera normal, tandis que trois Thalys sur quatre seront en circulation. Le service sera normal vers l'Allemagne mais il n'y aura qu'un train sur deux vers l'Espagne. Aucun train de nuit ne circulera dans les nuits de mardi à mercredi, et mercredi à jeudi.


Mouvement reconductible

L'appel à la grève a été lancé par la CGT, premier syndicat chez les cheminots, et SUD-Rail, troisième syndicat. Deux autres organisations, FO et First, se sont jointes au mouvement qui prendra effet mardi à 19H00 et sera reconductible par période de 24 heures. La CFDT et l'Unsa n'appellent pas à la grève.

Cette grève intervient à une semaine de l'examen par l'Assemblée nationale du projet de réforme ferroviaire (à partir du 17 juin). Destiné à stabiliser la dette du secteur ferroviaire et à préparer son ouverture totale à la concurrence, le texte prévoit de réorganiser la SNCF et Réseau ferré de France (RFF), qui gère le réseau. Mais pour les syndicats, le projet ne règle en rien le problème de l'endettement et ne va pas assez loin dans la réunification des deux entreprises, séparées en 1997.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf trafic