• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le conseil régional de Bretagne adopte une nouvelle fois un voeu pour une Assemblée de Bretagne

Le conseil régional en assemblée plénière sur le Pacte d'avenir / © T. Bouilly
Le conseil régional en assemblée plénière sur le Pacte d'avenir / © T. Bouilly

Vendredi, les conseillers régionaux bretons ont adopté le voeu d'une Assemblée de Bretagne, fusion du conseil régional et des conseils généraux. Ils ont également réaffirmer la volonté de la Loire-Atlantique en Bretagne, alors que doit se dérouler une manifestation à Nantes pour la "réunification". 

Par Thierry Peigné

Le voeu d'une Assemblée de Bretagne, adopté ce vendredi en fin de session par le conseil régional, n'a pas pour autant pas fait l'unanimité puisque le groupe "droite et centre" s'est abstenu, voyant dans ce voeu  "un renoncement prématuré à la Bretagne à cinq départements". Un voeu similaire avait été adopté mi-avril dernier par cette même assemblée.

Cette Assemblée de Bretagne, c'est l'idée portée par Pierrick Massiot, le président de la région. Un site internet a même était mis en place pour expliquer "ce projet de décentralisation, d’avenir pour la Bretagne" et recueillir les appréciations des Bretons sur le sujet.

Compétences et moyens accrus

Cette Assemblée de Bretagne, c'est "une collectivité nouvelle aux compétences et moyens accrus (....) permettant d'innover et d'organiser une action publique plus simple, efficace, lisible pour les citoyens, sans renoncer à l'ambition maintes fois exprimée d'une Bretagne à cinq départements".

Le Conseil réaffirme également "sa demande de faire en sorte que, dans le cadre des débats parlementaires de l'année 2014, le nécessaire soit fait pour permettre aux régions candidates, dont la Bretagne, d'obtenir un droit à la différenciation territoriale".

Une idée initiée par Jean-Jacques Urvoas

C'est le député PS Jean-Jacques Urvoas qui a lancé cette idée d'Assemblée de Bretagne, un nouveau modèle d'organisation territoriale avec pour objectif de fusionner le conseil régional et les conseils départementaux.

Un découpage territorial qui divise

La réforme territoriale suscite de vifs débats en Bretagne, y compris au sein du parti socialiste, entre les partisans d'une fusion de la Bretagne administrative avec les Pays-de-la-Loire et ceux qui sont favorables à une nouvelle région Bretagne dans ses frontières historiques, avec la Loire-Atlantique.

Une nouvelle manifestation est prévue ce samedi après-midi à Nantes en faveur de la "réunification" de la Bretagne, à l'appel notamment de nombreuses associations culturelles.

A lire aussi

Sur le même sujet

Bleuñvenn Konan war plato Bali Breizh

Les + Lus