• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Stromae et les Vieilles Charrues, c'est comme ça qu'on s'aime

De mémoire de festivalier, on n'a jamais vu ça aux Vieilles Charrues. Stromae a électrisé le public sur le site de Kerampuilh. L'artiste belge a joué à guichets fermés, il y avait au bas mot 60 000 festivaliers et c'était géant !

Par Sylvaine Salliou

La quasi totalité des festivaliers de ce vendredi soir est venue pour voir Stromae. Alors ils étaient nombreux bien sûr... 60 000 au moins. Pas facile dans ces conditions de se faire une place. Le champ de Kerampuilh était noir de monde. Stromae est entré sur scène avec "Ta fête", reprise en choeur par un public acquis à sa cause, qui connaît le répertoire de Stromae par coeur, comme "Peace or violence"
Pendant le morceau "Peace or violence" de Stromae / © Bruno Van Wassenhove
Pendant le morceau "Peace or violence" de Stromae / © Bruno Van Wassenhove
Stromae, peace and vice / © Bruno Van Wassenhove
Stromae, peace and vice / © Bruno Van Wassenhove

L'artiste belge était visiblement étonné de voir tant de monde : "ça fait du monde, beaucoup de monde" a-t-il dit après avoir chanté "Bâtard", "ça faisait longtemps aussi". Stromae est venu à Carhaix pour la première fois en 2011 sur la scène Grall, trop petite déjà pour l'artiste. Cette fois, il était programmé sur la grande scène, la scène Glenmor, presque trop à l'étroit encore cette fois. Mais où s'arrêtera-t-il? Stromae est une véritable bête de scène. Son spectacle est super bien léché et la mayonnaise prend. Le public était ravi et lui aussi. On a croisé Damien, qui à chaque fin de chanson poussait des "Ouah, Ouah, ah ouais quand même". Petit bémol pour Catherine, qui avait du mal à se faire une place "dès que je bouge de quelques centimètres, je perds l'écran géant de vue, on est vraiment nombreux".

Merci

Stromae a parlé aux festivaliers des Vieilles Charrues, entre deux chansons et deux changements de costumes. Avant "Moules Frites", par exemple, il a rappelé qu'en tant que Belge, ça lui faisait mal qu'on traduise frites, par French Fries, "alors que les frites sont belges", "C'est un peu comme si on disait que les galettes sont parisiennes, einh, ça fait mal, a-t-il lancé à une foule chauffée à blanc. Bon, on se comprend, je dis que la galette est bretonne et vous dites que les frites sont Belges". Il a fini par Papaoutai, version longue, qui a été reprise par 50 000 festivaliers et Merci...

C'est certainement le concert qui restera dans les annales de l'édition 2014 du festival des VIeilles Charrues. Comment le Belge réussit à séduire à la fois les enfants, les ados, leurs parents, leurs grands parents ? C'est un phénomène incroyable. Aux Vieilles Charrues il a offert un show extraordinaire. MERCI. Maintenant, Stromae part à la conquête des Etats-Unis (il a fait salle comble à New York), du Canada et de la Russie bientôt. Il va falloir le partager désormais....

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Griedge Mbock et les bleuettes en 2012

Les + Lus