Cet article date de plus de 7 ans

Couvées en péril sur le sillon du Talberg : le Gravelot menacé

Une campagne de sensibilisation a été lancée dans les Côtes-d'Armor sur le site très touristique du sillon du Talberg. C'est l'un des 12 sites bretons où vit et se reproduit un petit oiseau marin : le Gravelot. Or cette espèce est aujourd'hui menacée par les nombreux promeneurs.
Le ravelot, oiseau nicheur menacé
Le ravelot, oiseau nicheur menacé
Le sillon du Talbert est réputé pour sa singularité "géomorphologique". Comprenez, sa forme longiligne cernée par la mer. Cela en fait une destination de balade réputée et appréciée.  Mais c'est aussi une réserve naturelle d'une incroyable richesse ornithologique. Plus d'une centaine d'espèces d'oiseaux y est répertorié. Parmi lesquelles le Gravelot.

Ce petit échassier figure sur la liste rouge des oiseaux nicheurs menacés. Et circonstance aggravante, sa période de reproduction se déroule au plus fort de la saison touristique.

Sur le sillon du Talbert, on compte 17 couples de Gravelots qu'une association essaie à tout prix de protéger: 60.000 promeneurs s'y promènent chaque été.

"On a tendance à considérer que la nidification se termine fin juillet, mais en réalité elle peut se poursuivre tout l'été" explique Delphine Even, "donc il faut être vigilant jusqu'à la fin août, car on trouve encore des poussins qui ne volent pas".

Sillon du Talbert

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement écologie animaux