Josselin (56) : faute de repreneur, GAD menacé de liquidation judiciaire

La direction de GAD à Josselin (56) a prévenu les syndicats qu'elle allait demander la liquidation judiciaire de l'entreprise. Les salariés ont manifesté samedi 9 août à 15 h au Festival Interceltique de Lorient (56) pour alerter les pouvoirs publics.

"Lors d’un CCE extraordinaire le mercredi 6 août, la direction de la SAS GAD Josselin a informé les représentants du personnel de son intention de solliciter du tribunal de commerce l’arrêt du plan de redressement en cours et l’ouverture d’une procédure de liquidation judiciaire", selon un communiqué de la Cfdt.

Réunis en assemblée générale, les salariés ont décidé d'alerter les pouvoirs publics, les politiques, les acteurs de la filière alimentaire et le grand public lors d'une manifestation samedi 9 août à Lorient, à 15h, au Festival Interceltique.

"La direction a expliqué cette décision par de grosses difficultés de trésorerie, l'absence de débouchés pour la production et des frais non anticipés suite à la restructuration de l'entreprise", explique Annie Fargeix, du bureau régional de la Cfdt. "Tous types de contrats confondus (CDI, CDD, intérimaires), ce sont 1 170 salariés qui voient leur emploi menacé. La disparition de GAD serait un séisme économique pour la région", prévient-elle.

L'abattoir GAD de Josselin avait été sauvé il y a dix mois mais au prix de la fermeture d'un autre abattoir de l'entreprise, à Lampaul-Guimiliau (29). 889 salariés avaient alors perdu leur emploi et beaucoup d'entre eux n'ont pas réussi à) retrouver du travail.

Une filiale du groupe Intermarché, initialement intéressée par la reprise de l'abattoir GAD de Josselin, n'est toujours pas passée à l'acte : elle a jusqu'au 31 août pour se manifester au tribunal de commerce, sinon, c'est la liquidation de l'entreprise.







Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité