• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Drame à Groix suite à une explosion d'un feu de camp: 1 mort et un blessé grave

Les Sables Rouges à Groix / © Hélène Pedech
Les Sables Rouges à Groix / © Hélène Pedech

Une explosion inexpliquée sous un feu de camp fait un mort et un blessé grave. Il a été évacué à l'hôpital de Nantes. Le groupe d'une dizaine de jeunes faisaient du camping sauvage.

Par Stéphane Grammont

Une dizaine de jeunes d'une vingtaine d'années, résidants dans le Morbihan, se sont retrouvés sur une plage de Groix où ils ont fait un feu de camp. Ils partaient se coucher vers 2h du matin lorsque l'explosion s'est produite.

Un engin explosif enfoui sous la plage des Sables Rouges serait à l'origine de cette explosion juste sous le feu de camp. Une personne de 26 ans a trouvé la mort sur place et un second a été évacué à l'hôpital de Nantes, qui dispose d'un service de grands brûlés, dans un état grave. Son pronostique vital n'est plus engagé, selon le substitut du procureur
de la République de Lorient, Pauline Boulestreau. Huit autres personnes ont également été légèrement blessées et choquées. Elles ont été évacuées vers l'hôpital de Lorient.

La victime est d'origine parisienne, avec des attaches à Guidel où sa famille a une résidence secondaire. La dizaine de jeunes, résidants autour de Lorient, était arrivée en zodiac pour camper directement sur la plage, où trois tentes avaient été montées.  Hélicoptère de la gendarmerie à Groix / ©
La plage avait été interdite d'accès en raison de la présence de douilles sous le sable en 2001. 

Des démineurs sont arrivés de Brest en renfort des gendarmes sur place, ainsi que le Parquet de Lorient.

Un périmètre de sécurité a été installé sur la plage ainsi qu'en mer. 

Une vingtaine de gendarmes ont rejoint l'île grâce aux vedettes de la SNSM afin d'installer un périmètre de sécurité. Le Parquet a ouvert une enquête pour homicide involontaire.

"Nous avons entendu une explosion, des cris" témoignage une plaisancière qui a passé la nuit au mouillage, "le matin, on nous a demander de ne pas bouger, de ne pas quitter le bateau".

La thèse de l'explosion d'une munition de la Seconde Guerre mondiale a été renforcée par la découverte sur les lieux par les enquêteurs de la gendarmerie et les techniciens en investigations criminelles de Vannes d'un "morceau de munition". "Des analyses scientifiques auront lieu pour déterminer l'origine de ce morceau métallique", ont indiqué les gendarmes dans un communiqué publié dimanche en fin d'après-midi.

Images à Groix et témoignage
Hélène Pédech et Christophe Rousseau


Lire l'article: que faire si l'on trouve des munitions historiques sur une plage ?


"La probabilité de trouver des munitions dites historiques existe sur le littoral Atlantique" explique Lionel Delort, le responsable de la communication de la Préfecture Maritime de Brest. "Il ne faut surtout pas toucher à un engin ou un objet métallique qui paraît louche sur une plage, et le signaler le plus rapidement possible au CROSS le plus proche" rappelle la Préfecture Maritime.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus