• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Les bretons dans la Grande Guerre : drôles de héros (4/5)

La Bretagne a payé un lourd tribut dans la Grande Guerre. Parmi les 130 000 morts, quelques destins exceptionnels ont marqué dont celui d'un enfant-soldat du Faouët, Jean-Corentin Carré, et celui d'une famille malouine qui s'est sacrifiée pour la France. 

Par Emilie Colin

Parmi les près de 130 000 bretons morts à la guerre, il y a quelques destins extraordinaires. D’abord celui de ce gamin du Faouet, Jean-Corentin Carré. Il s’engage à 15 ans en mentant sur son âge.

Le plus jeune poilu de France

Sur le front, Jean-Corentin Carré se distingue par sa bravoure. Il est nommé caporal en janvier 1916, puis sergent en juin. Au terme du conflit, il aura droit à deux citations et à la croix de guerre. En décembre 1916, il fait la Une du Petit parisien sous le titre : "le plus jeune poilu de France". A 17 ans, âge légal pour s’engager, il révèle enfin son vrai nom à sa hiérarchie. Un an plus tard, il quitte l’infanterie pour l’aviation. Il mourra en combat aérien en mars 1918. à 18 ans

Une famille marquée par la guerre

Autre destin à part, celui de la famille Ruellan, de Saint-Malo. Elle représente la famille la plus décimée de France pendant la Grande Guerre. Six frères sur dix y ont laissé la vie. Un septième meurt plus tard, des suites d’un gazage. Les soeurs, elles s'engagent dans les hôpitaux. Marc Jean, responsable des archives de Saint-Malo, s'est penché sur cette histoire pour en tirer un livre "Les 10 frères Ruellan, héros et martyrs".  Pour cela, il a rencontré un petit-fils, dans la Somme. Ce dernier lui a alors remis un document étonnant, qui raconte l’épopée de la famille durant la guerre, en regroupant les correspondances des frères. 

Les bretons dans la Grande Guerre : drôles de héros (4/5)
B. Le Vaillant, M. Tregouet, T. Descamps / avec Pascal Bresson auteur de la Bande dessinée "Jean-Corentin Carré, L'Enfant Soldat" et Marc Jean Archives municipales de Saint-Malo, auteur "Les dix frères Ruellan, héros et martyrs"

 

A lire aussi

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus