• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Côtes d'Armor : la renaissance de Dolmen

16 petites mains ont retrouvé leur atelier / © Catherine Bazille
16 petites mains ont retrouvé leur atelier / © Catherine Bazille

Le 13 juillet dernier, le tribunal commerce de Saint-Brieuc avait prononcé la liquidation de l'entreprise de confection Dolmen installée depuis 1922 à Pabu près de Guingamp. Touché, mais pas coulé, puisque depuis le 3 novembre machines à coudre et fers à repasser ont repris du service.

Par Eric Nedjar

Depuis le 3 novembre, l'atelier de l'usine de confection textile Dolmen tourne à nouveau. Placée en liquidation judiciaire le 16 juillet dernier, cette renaissance a été rendue possible grâce à deux investisseurs qui ne souhaitaient pas voir le savoir-faire de cette entreprise bretonne disparaître. Un duo composé d'un homme d'affaire franco-suisse et d'une chef d'entreprise, PDG de Complément Europe, PME spécialisée dans l'accessoire de mode.

22 emplois sauvés et de nouvelles embauches en prévision

Sur les 44 salariés qui travaillaient pour Dolmen, la moitié a pu reprendre le travail. Mais ses nouveaux responsables croit en l'avenir du vêtement de travail comme du prêt-à-porter, les deux activités phares de l'entreprise. Dors et déjà ils prévoient de nouvelles embauches dès 2015 après une première période de consolidation de l'activité.

Un sujet de Fabrice Leroy et Catherine Bazille
Dolmen : la renaissance
Interviews :
     - Josiane Denis : salariée depuis 7 ans chez Dolmen
     - Christine Lasne : Société Complément Europe (Loudun)
     - Clément Gutzwiller : investisseur franco-suisse
     - Jean-François Cuny : directeur de Dolmen Manufacture

A lire aussi

Sur le même sujet

Littoral, l'ikéjimé une révolution pour la pêche

Les + Lus