• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Loïck Peyron élu Marin de l'Année

© © A.COURCOUX
© © A.COURCOUX

Sans réelle surprise, Loïck Peyron a été élu Marin de l'Année 2014 ce lundi soir, un titre attribué par la Fédération française de voile. Sa récente victoire avec brio sur la Route du Rhum avec le record de la compétition à la clef a pesé pour l'attribution du titre.

Par Thierry Peigné

Il était le favori de nombreux experts. Le skipper Loïck Peyron a était élu Marin de l'Année 2014. Un choix pourtant pas si simple pour les 21 membres du jury vu la qualité des nommés.

Bruno Troublé, le président du jury du Marin de l’Année 2014 a déclaré qu' "il n’avait jamais imaginé que le vote serait aussi serré : cela s’est joué à 2-3 voix avec le duo Billy Besson-Marie Riou". " La victoire de Loïck Peyron témoigne de l’engouement des français pour la course au large". 

Le jury a donc tranché ce lundi soir et décidé comme une évidence que le Baulois avait marqué cette année de sa superbe victoire toutes catégories dans la 10e édition de la Route du Rhum à bord de Banque Populaire VII. Remplaçant au pied levé Armel le Cléach blessé, le skipper a dû apprendre à maîtriser ce maxi trimaran en seulement quelques semaines juste avant le départ de la transatlantique. Un défi énorme que ce surdoué de la voile a relevé avec génie et un record de la traversée : 7 jours 15 heures 08 minutes pour 4 199 milles parcourus à une vitesse moyenne de 22,93 nœuds.

Le 7e Rhum a été le bon

Mais il aura fallu à Loïck Peyron 7 participations à la Route du Rhum avant de l'emporter cette année. A trois reprises, il avait dû abandonner pour cause de casse, en 1990, 1994 et 2002.
Peyron et ses "Rhum"


La voile dans le sang

Fils de capitaine et neveu de navigateur, le cadet des frères Peyron a fait comme toute la famille ... de la voile dès sa plus tendre enfance. Une passion, dont Loïck a très vite décidé de vivre. A peine majeur, « P'tit Lock », c'est son surnom, réalise sa première transatlantique. C'est le début, d'une longue série. Parmi ses 49 traversées, le Baulois a notamment remporté trois fois la « Transat anglaise ».

En janvier 2012, avec son équipage à bord du trimaran Maxi Banque Populaire V, il décroche le fameux Trophée Jules-Verne, en bouclant un tour du monde en 45 jours et 13 heures seulement.
le portrait de Loïck Peyron


Le palmarès de ce skipper touche-à-tout de 55 ans a marqué le vote des membres du jury au moment de l'attribution du titre de Marin de l'Année 2014. 

"Je suis très heureux pour Loïck : ce n’est pas seulement une récompense pour la Route du Rhum, mais c’est aussi la reconnaissance d’une carrière exemplaire, d’un véritable ambassadeur de son sport ..." a commenté Bruno Troublé, le président du jury.

A lire aussi

Sur le même sujet

Match nul pour le Stade Rennais à Nice

Les + Lus