Forte mobilisation à Lannion contre le projet d'extraction de sable

Plusieurs milliers de manifestants à Lannion contre le projet d'extraction de sable / © M. Le Morvan
Plusieurs milliers de manifestants à Lannion contre le projet d'extraction de sable / © M. Le Morvan

Entre 4 500 selon la police et 7 000 personnes selon les organisateurs ont manifesté ce samedi dans les rues de Lannion. Ils se sont mobilisés, à l'appel du collectif du Peuple des Dunes en Trégor contre le projet d'extraction de sable en baie de Lannion.

Par Thierry Peigné

Dès 10 h, en centre-ville de Lannion, les discours se sont enchaînés à la tribune installée par les organisateurs. Les opposants au projet d'extraction de sable ont motivé leurs arguments. 

Les slogans à l'encontre du Ministre de l'Economie, Emmanuel Macron étaient nombreux. "Macron, le Trégor te dit non" , "Non à Macron, oui au lançon", "Pas de tunes avec nos dunes", "Qui vole le sable récolte la tempête" affichaient de nombreuses pancartes. C'est en effet le ministre de l'Economie qui doit prendre la décision d'octroyer le titre minier à la Compagnie Armoricaine de Navigation à l'origine du projet d'extraction. Une signature ministérielle qui, selon le collectif du Peuple des Dunes en Trégor, serait imminente.


Peu après 11h, un long cortège s'est formé dans les rues de Lannion. Défilant derrière une banderole "Non à l'extraction de sable en baie de Lannion", plus de 5.000 manifestants ont exprimé leur mécontentement contre ce projet. Conséquences sur l'environnement, sur la flore, sur le nautisme ou encore sur le tourisme, les opposants alertent l'état de ne pas prendre de décision sans tenir compte de leurs arguments. De nombreux élus du Trégor ouvraient la marche, accompagnés de plusieurs parlementaires de la région.


La députée de la circonscription, Corinne Erhel (PS), a annoncé lors de ce rassemblement une table-ronde sur ce projet "d'ici une quinzaine de jours" au ministère de l'Economie.



Les marins-pêcheurs de la baie étaient présents dans le cortège, inquiets pour les conséquences d'un tel projet sur leur emploi.

 

Le reportage de Murielle Le Morvan et Julien Le Bot à Lannion : 

Manifestation à Lannion contre l'extraction de sable
Intervenants : Joël Le Jeune, pdt de Lannion Trégor Communauté - Viviane Troadec, citoyenne - Alain Bidal, pdt du collectif " Le Peuple des Dunes en Trégor " - Jérôme Templier, pêcheur professionnel à l'Ile Grande / Reportage : M. Le Morvan - J. Le Bot


De son côté, la Compagnie Armoricaine de Navigation (CAN), a annoncé avoir revu à la baisse son projet devant l'hostilité suscitée. Elle envisage dorénavant de prélever 250.000m3 de sable par an sur 15 ans, contre 400.000m3 sur 20 ans à l'origine, soit 2% au lieu de 4% du volume de la dune sous-marine dans laquelle serait prélevé le sable.

De plus, la CAN a proposé de cesser toute activité chaque année de mai à août "dans un esprit de conciliation avec les professionnels des loisirs nautiques et de la pêche". Elle met également en avant les emplois directs et indirects générés par son activité.
 

Images sous-marines de Jacques Le Lay du sable coquillier de la dune de la baie de Lannion :

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Littoral, Aurélien Ducroz, de la poudreuse à l'écume

Les + Lus