Cet article date de plus de 6 ans

Trois questions à Pascal Henaff, créateur Morbihannais d'un nouveau site de Covoiturage

Il s'appelle epouce. Un nouveau site (un de plus) qui vient s'ajouter à la longue liste des sites de covoiturage pourrait-on penser. Pour son créateur, Pascal Henaff, epouce est plus que ça. Un site interactif où conducteurs et passagers sont mis en lien et invités à former une grande communauté...
epouce ou comment faire du stop en smartphone ou  internet !
epouce ou comment faire du stop en smartphone ou internet !

En service depuis le mois de septembre, epouce est un nouveau site de covoiturage. Un site dit interactif qui visent à tisser des liens, créer une grande communauté entre conducteurs et passagers qui, nous explique son créateur, Pascal Henaff, "vont dans le même sens, au même moment." Pour mieux comprendre, nous lui avons posé trois questions.

Il existe beaucoup de sites de covoiturage depuis pas mal d'année maintenant. Qu'est-ce que epouce apporte de nouveau ?

"Pour moi, il s'agit plutôt d'un site de rencontre autour de la mobilité qu'un site de covoiturage. Avec les sites traditionnels, aucun lien ne se créé entre les usagers. Avec epouce on innove dans le sens où le site va vous permettre de connaître toutes les personnes qui font un trajet similaire au votre. Si vous êtes conducteur et que vous allez tous les matins, de Guidel à Hennebont par exemple, notre moteur de recherche va pouvoir vous proposer toute une liste de passagers effectuant le même trajet ou un trajet qui s'en rapproche, en classant ces propositions. Charge à vous ensuite de les contacter. Cette démarche est également valable si vous êtes un passager à la recherche d'une voiture.
Les critères d'affinités entre utilisateurs sont géographiques et horaires. En cela, le moteur de recherche du site et le concept global apportent une réelle innovation."


Qu'est-ce qui vous a donné l'idée, l'envie de créer ce site ?

"J'habite à la campagne, et aller d'une commune rurale à une autre, ou encore vers une ville voisine n'est pas simple voir impossible en transport en commun. La voiture est donc indispensable pour nous dans ces zones. Au quotidien, ce sont ces automobilistes qui affluent vers les zones urbaines et créent malgré eux les bouchons, la pollution, les difficultés de stationnement en ville. Les sites de covoiturages actuels répondent mal à notre besoin vital de déplacement. Ils privilégient les grandes villes et les déplacements interurbains."


Le site est en ligne depuis le mois de septembre : quel premier bilan tirez-vous des premiers mois d'activités ? Quels sont vos objectifs ?

"Le site est en effet en ligne depuis le mois de septembre. Les inscriptions ont commencé à décoller mi-novembre après les articles dans les journaux locaux mais la communauté d'epouce ne compte que 115 membres répartis sur toute la Bretagne. Pour que le site soit efficace, il en faudrait beaucoup plus. Mais on débute, pour moi le bilan est positif, il y a une vraie demande basée sur la proximité et en cela le site répond à ce besoin. Notre travail, maintenant, est de nous faire connaître."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports internet