Viser la note juste, avec Bernard facteur d'accordéon à Caudan

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Jauneau avec E. Colin

Le titre de "maître d'art" a été créé en 1994 par le Ministère de la culture, pour sauvegarder les savoir-faire remarquables et rares détenus par des professionnels des métiers d'art. Décerné à vie, il engage son détenteur dans la transmission. La France en compte 115, parmi eux Bernard, luthier. 

Reportage

Trouver la note juste, telle est la mission de Bernard Loffet lorsqu'un musicien lui confie son accordéon. Sa maîtrise de la matière, ici le bois et ses différentes sonorités, alliée à la connaissance de l'harmonie font de lui un spécialiste que l'on vient consulter, parfois de loin. En France, ils ne sont qu'une dizaine, exerçant généralement seuls et se consacrant à la fabrication d’accordéons "sur mesure". 

durée de la vidéo: 02 min 15
Itinéraires Bretagne : reportage sur le facteur d'accordéons

Rencontre

2000 entreprises sont répertoriées par l'institut national des métiers d'art en Bretagne. François Harel nous en explique les objectifs : faire évoluer la réglementation sur les métiers d'arts, participer à des partenariats avec des pays Européens, et accompagner les professionnels pour continuer à faire vivre des savoir-faire. 217 métiers sont concernés. 

durée de la vidéo: 02 min 08
Itinéraires Bretagne : rencontre avec François Harel

Dans le rétroviseur

En 1967, la télévision consacre un reportage à la faïencerie Henriot de Quimper et rencontre un tourneur de l'époque qui explique son métier et ses évolutions. 

durée de la vidéo: 01 min 21
Itinéraires Bretagne : INA 1967 faïencerie Henriot


A retenir

Les journées européennes des métiers d'arts auront lieu du 27 au 29 mars 2015. 175 ateliers seront ouvert au public.