• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes : Comment réagir face à un “bad buzz”?

© CC
© CC

Sur internet, le bad buzz, c’est un peu le grand méchant loup. Il peut faire une bouchée de la réputation d’une personne, d'une entreprise ou d'une marque, par exemple. Le club Bretagne communication propose une conférence ce jeudi sur ce thème. Voici quelques réactions à éviter.

Par Sylvaine Salliou

Le bad buzz est l'inverse du buzz ! C'est une réaction forte et négative des internautes, suite à un événement, une campagne de communication, une phrase, une photo, une vidéo ou la sortie d’un produit. Et même s’il est éphémère, il peut causer du tort. Il est donc important de réagir rapidement et intelligemment en cas de bad buzz.


Pas de règle d’or

Chaque crise est différente et dépend de l’organisation ou de la personne qui est touchée, des moyens de propagation de l’information et du contexte ou encore de la reprise médiatique qui s’en suit. Dans tous les cas, il ne faut pas se précipiter, prendre du recul et analyser la situation. Il faut aussi identifier les meilleurs canaux d’expression, Facebook n’est pas que votre ami. Quoi qu'il en soit, il faut être authentique, et ne pas chercher à tromper les interlocuteurs. 

Pour en savoir plus, si le sujet vous intéresse, le Club Bretagne communication 35 (CBC 35) organise à l'ESC Rennes une conférence-débat, autour de ce thème, avec deux experts en communication, Jean-Pierre Beaudouin et Ronan Boussicaud. Cette conférence est ouverte à tous, elle a lieu ce jeudi soir à 18h30 au 2, rue Robert-d'Arbrissel (quartier Beauregard) à Rennes.

Sur le même sujet

« BOURGEON, Le romancier de la BD »

Les + Lus