Cambriolages : deux ressortissants de l'Est interpellés

Les gendarmes de la brigade de recherches de Vannes et de la section de recherches de Rennes ont interpellé lundi et mardi deux ressortissants de l'Est ainsi que 400 bijoux en or et argent dérobés dans des résidences de la Manche, du Morbihan et de l'Ille-et-Vilaine.

Des bijoux en or et argent récupérés par les enquêteurs de la gendarmerie
Des bijoux en or et argent récupérés par les enquêteurs de la gendarmerie © Gendarmerie 56
C'est dans le cadre du dossier Vory Ouest initié par la section de recherches de Rennes, qu'il a été établi que des Géorgiens de Rennes et Vannes ont fait appel à deux ressortissants tchétchènes pour écouler une partie de leur or issu de vols dans des résidences principales et secondaires. Co-saisies sur ce dossier, la section de recherches de Rennes et la brigade de recherches de Vannes ont permis d'établir le recel de vol en bande organisée, le blanchiment et le travail dissimulé.

Deux hommes de nationalité tchétchène et russe ont été interpellés lundi et mardi à Vannes et à Nantes. Ils seraient en lien avec la mafia géorgienne Vory v Zakone - "les voleurs dans la loi" -, dont 21 membres avaient été interpellés en décembre 2013 en Bretagne.

Lors de leurs investigations, les enquêteurs ont saisi aux domiciles des receleurs présumés :Ces bijoux seraient le produit de cambriolages commis dans le Morbihan, l'Ille-et-Vilaine et la Manche.

Les photos des bijoux du butin devraient être mises en ligne par la gendarmerie dans les jours à venir, afin que les particuliers concernés puissent se faire connaître.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers