• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Pénurie de sang : quelles alternatives ?

L'arénicole, un vers prometteur pour combler les manques de sang / © France 3 Bretagne
L'arénicole, un vers prometteur pour combler les manques de sang / © France 3 Bretagne

Alors que les dons du sang fluctuent selon les périodes de l'année, les scientifiques cherchent d'autres solutions. L'une d'elles pourrait se trouver sous nos pieds, dans le sable, grâce à un petit vers. 

Par Séverine Breton avec EC.

Reportage

Cette découverte pourrait révolutionner la médecine. A Roscoff, des chercheurs dont Franck Zal misent sur un vers de sable, dont l'hémoglobine même si 250 fois plus petite que la nôtre, transporte 50 fois plus d'oxygène. Elle s'avère surtout extracellulaire et pourrait donc être transfusée à n'importe qui, sans se préoccuper des groupes sanguins.

Itinéraires Bretagne : don du sang vers de sable
S. Breton, T. Bouilly, L. Decarsin, D. Mérieux, T. Compain

Rencontre

Marie-Hélène Guiltat, présidente bénévole de l'association de l'Amicale des donneurs de Cesson-Sévigné estime que le don du sang concerne tout le monde. Avec d'autres, elle communique et accueille les donneurs, en collaboration avec les salariés de l'EFS, pendant les périodes de collecte.  

Itinéraires Bretagne : don du sang rencontre avec Marie-Hélène Guiltat
S. Breton, T. Bouilly, L. Decarsin, D. Mérieux, T. Compain

Dans le rétroviseur

L'homme a toujours cherché des solutions pour pallier les manques de sang. Pendant la Seconde Guerre mondiale, on le transportait...en conserve.

Itinéraires Bretagne : INA sang en conserve

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus