Chantier STX Lanester : la direction du travail rejette le plan social

La direction du travail du Morbihan a refusé d'homologuer le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) qui prévoit sur le site du Rohu à Lanester la suppression de 43 postes. Une victoire pour la CGT qui depuis l'annonce du plan social met en avant la bonne santé de STX France. 

Site du Rohu à Lanester
Site du Rohu à Lanester © Larbi Benchiha
Dans une notification envoyée ce mercredi soir aux différents partenaires sociaux, la direction du travail du Morbihan a fait part de son refus d'homologuer le plan social mis en place sur le chantier du Rohu à Lanester qui prévoyait la suppression de 43 emplois, soit près de la moitié des effectifs. 

Une victoire pour la CGT STX

Ce plan social, ou plan de sauvegarde de l'emploi annoncé fin novembre 2014, la CGT STX l'a toujours dénoncé, estimant que "le seul souhait d'STX était de sacrifier le site du Rohu". Et de rajouter, "STX  va bien avec plus de 5 millions d'heures de travail à Saint-Nazaire, la direction doit partager le travail entre les deux sites". Ces arguments ont pesé dans la décision de la direction du travail qui pointe également des insuffisances en terme de reclassement des salariés et d'accompagnement des plus âgés. 

##fr3r_https_disabled##
Réaction de la CGT STX Lanester

STX a désormais deux mois pour revoir sa copie, ou faire appel auprès du tribunal administratif de Rennes. Les lettres de licenciements devaient être envoyées la semaine prochaine aux 43 salariés concernés. Rien n'est encore joué.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie emploi
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter