A cheval, sur les chemins de Bretagne

Le tourisme équestre est particulièrement développé dans la région. Des milliers de cavaliers viennent randonner chaque année sur les sentiers bretons, sur le bord de mer bien sûr, mais aussi dans les terres comme au bord du canal d’Ille-et-Rance. 

Reportage

Aujourd’hui, le Comité Régional du tourisme équestre recense une cinquantaine de structures spécialisées dans la découverte de la Bretagne à cheval, une concurrence parfois rude. Philippe, un jeune entrepreneur des Côtes d'Armor a pourtant décidé de tenter l'aventure. Il propose des randonnées à la carte, en s'associant avec des structures équestres. 

A. Masteau, JM. Piron, M. Le Carrour, B. Thibaut, J. Le Quiniou

Rencontre

Le tourisme équestre en Bretagne peut s’appuyer sur un réseau de plus de 2.500 km de chemins que l’on appelle l’Equibreizh, présidé par Jean-Luc Crespel. Les balades à cheval permettent d'emprunter des chemins improbables, sur les 4 départements même si certaines zones sont soumises à restrictions. 

A. Masteau, JM. Piron, M. Le Carrour, B. Thibaut, J. Le Quiniou

Dans le rétroviseur 

Le tourisme équestre est né dans les années 70, à un moment où les éleveurs de chevaux bretons ont dû trouver de nouveaux débouchés.