Guipry et Messac, le mariage voté ce 17 juin en conseil municipal

Publié le Mis à jour le
Écrit par Krystel Veillard .

Pour beaucoup, elles ne faisaient déjà qu'une : Guipry et Messac, ces deux communes voisines du sud de l'Ille et Vilaine n'étaient en effet séparées que par la Vilaine. L'idée d'une fusion, entérinée en septembre 2014, sera votée ce soir. Elles formeront une seule commune le 1er janvier 2016.

Pour beaucoup la fusion entre Guipry et Messac était déjà faite et il y avait comme une évidence à rapprocher administrativement des villes si proches géographiquement. "Deux clochers, deux rives, une seule commune. Guipry-Messac, ville d'avenir", c'est le slogan affiché, pour promouvoir cette très prochaine alliance, en janvier 2016. Bernard Boulais, maire de Guipry et Thierry Beaujouan, maire de Messac, ont donc décidé avec leurs conseils municipaux, de marier leurs deux communes. Une nouvelle commune qui comptera ainsi à 7 047 habitants, en additionnant les populations des deux villes.



Une charte adoptée au mois de février



Une charte a d'ores et déjà été votée le 24 février dernier, adoptée par 22 voies à Guipry (4 abstentions) et à l'unanimité à Messac  des conseils municipaux. En substance, elle prévoit qu'en attendant 2020 et les prochaines élections municipales, les deux conseils municipaux restent en place et s'additionnent, et un nouveau maire sera élu par ce nouveau conseil, avec un maire délégué pour chaque entité. Le siège de la commune nouvelle sera situé à la mairie de Messac. La fiscalité sera harmonisée entre les deux communes.



Fusion votée le 17 juin



Ce mercredi 17 juin les deux conseils se prononceront définitivement sur la fusion pour que l’arrêté préfectoral soit pris avant la fin septembre. 





Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité