8 interpellations et 7 amendes, bilan d'une vaste opération de lutte contre les stupéfiants en Bretagne

Organisée par la région de gendarmerie de Bretagne dans les quatre départements bretons ce 25 septembre, l'opération avait pour objectif de lutter contre la consommation, la revente et les trafics de stupéfiants sur l’ensemble de la région.

© CABCOM RG BRET
Pour cette opération d'ampleur, menée entre midi et minuit ce vendredi 25 septembre, d'importants moyens ont été engagés par les quatre groupements de gendarmerie départementale et par la région de gendarmerie de Bretagne.
 
© CABCOM RG BRET


- 269 militaires ont été déployés sur le terrain (brigades locales, brigades de recherches, pelotons de surveillance et d’intervention (PSIG), escadrons départementaux de sécurité routière (EDSR), groupes d’intervention cynophiles (GIC) et cellule de lutte contre le travail illégal et la fraude d’Ile-et vilaine)
- 26 points de contrôle ont été mis en place dans les transports (bus, gares, aires de repos) et les lieux de rassemblement comme les parcs, places de centre-ville et fronts de mer.
 
© CABCOM RG BRET


Au total, 1340 personnes ont été contrôlées, 8 d’entre elles ont été interpellées, 7 amendes forfaitaires délictuelles ont été établies et 57 infractions en lien avec la police de la route ont été relevées.

Dans son communiqué, la région de Gendarmerie de Bretagne précise que "La multiplication des contrôles et des sanctions doit permettre à moyen terme de modifier les comportements, diminuer les risques et les dommages chez les usagers en matière de santé, et s’attaquer à tous les faits de délinquance qui découlent du trafic de drogue."

Et rappelle que "la lutte contre les stupéfiants, notamment depuis la généralisation du recours à l’amende forfaitaire délictuelle (AFD), est une priorité gouvernementale. "
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue