A Saint-Nazaire, manifestation pour une Bretagne réunifiée

Publié le
Écrit par Sarra Ben Chérifa avec Elodie Soulard et Christophe François

Sur le port de Saint-Nazaire, les militants de l'association "Bretagne Réunie" et du Parti Breton ont rassemblé plus de 500 manifestants pour la réunification de la Bretagne. Ils espèrent la tenue prochaine d'une consultation sur les 5 départements

Après Redon l'année passée, les partisans de la Bretagne réunifiée se sont donnés rendez-vous à Saint-Nazaire pour marcher sous un même mot d'ordre : "la Loire-Atlantique dans la Bretagne". 

Rassemblement festif et politique

Le quartier du petit-Maroc, au bord de l’estuaire de la Loire, a pris des accents bretons cet après-midi. Stands bretons, bière bretonne et galettes saucisses au programme, de quoi occuper les manifestants en attendant les soutiens partis des Côtes d’Armor, du Finistère, du Morbihan et d’Ille-et-Vilaine. Les militants de "Bretagne Réunie" résidants en Loire-Atlantique étaient également présents avec des bretons de Nantes, de Pornic, du Pays de Retz, du Pays de la Mée (nord 44).

 

Le cortège de plus de 500 personnes s’est mis en marche aux couleurs du Gwen ha du et des sonneurs. Pancartes, banderoles, couvre chefs et autres badges, tout allait dans un seul sens : "le 44 en Bretagne"..

105 000 signatures pour le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne

L’association a déjà réuni 105 000 signatures en faveur du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne et les responsables de "Bretagne Réunie" soutenus par le Parti Breton réclament une consultation à réaliser dans un cadre législatif avec un groupe de parlementaires trans-partisans. Selon l’association qui ne veut pas voir ce débat se banaliser : "on ne touche pas à l’identité d’une population sur un territoire donné".

Le député des Côtes d'Armor Marc Le Fur, pourtant annoncé, n'était pas présent. Seule la vice-présidente de Nantes Métropole Aziliz Gouez a pris part à cette journée d’action. Elle appuie : "Le Pays nantais est un territoire breton depuis plus de 1 000 ans. Il correspond à l’actuel département de la Loire-Atlantique." 

L’association se dit "contre la disparition programmée de la Bretagne dans un Grand Ouest totalement artificiel et inefficace".

Pour le Parti Breton, également partie prenante de la manifestation il faut "obliger les partis politiques et les élus à se positionner et à s'engager sur la question."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité