Annulation des concours à cause du Covid-19 :"J'ai bossé pour rien pour préparer un concours difficile"

Pandémie de coronavirus oblige, les concours aux grandes écoles sont reportés ou annulés, les oraux supprimés... au grand dam des candidats, notamment ceux qui suivaient des préparations payantes et qui ont tout misé sur ces concours. Ceux qui ont moins préparé, y voient une opportunité...

Le concours Paces (Première année commune aux études de santé) a exceptionnellement été reporté.
Le concours Paces (Première année commune aux études de santé) a exceptionnellement été reporté. © Franck Dubray/MaxPPP/Nantes/ Mai 2016

Pour les jeunes qui ont travaillé d’arrache-pied pour préparer toutes ces épreuves annulées à cause de l'épidémie de Covid-19, la déception est évidente.
Enzo est lycéen en terminale ES à Rennes. Cette année, il a suivi une préparation payante pour intégrer une école de commerce. "J'ai bossé toute l'année, dit-il, environ 5 à 6 heures par semaine et une semaine complète de cours pendant les vacances de février. La préparation au concours n' a rien à voir avec les cours au lycée, il y a une épreuve de logique et une épreuve de synthèse". Pour lui, l'annulation du concours n'est donc pas une bonne nouvelle.
 

Heureusement, je n'ai pas lâché mes cours de terminale


"J'ai bossé pour rien pour préparer un concours difficile ; mais heureusement, je n'ai pas lâché mes cours de terminale" explique-t-il. C'est ce qui est arrivé à plusieurs de ses amis qui ont tout misé sur les concours. Eux ont délaissé quelque peu leurs cours au lycée et se retrouvent donc avec un dossier potentiellement moins bon que s'ils s'étaient concentrés sur le lycée...

Sur internet, des pétitions fleurissent pour demander au minimum le maintien des oraux. "Nous appelons les écoles à tout simplement reporter la tenue des épreuves orales" peut-on lire dans une pétition qui a recueilli plus de 4.000 signatures.

Pour d'autres élèves, qui ont moins préparé ces concours, la situation semble plus favorable. C'est le cas d'Anaïs, élève en terminale L dans un lycée rennais. Elle a suivi la prépa proposée par le rectorat de Rennes pour entrer dans un IEP (Institut d'Études Politiques). "C'était tous les mercredis après-midi, entre 14h et 17h, j'ai travaillé, mais j'avoue ne pas avoir tout misé sur ce concours." Elle concède une injustice pour les autres, car le fait qu'elle ait continué à travailler ses cours de lycée, va peut-être la favoriser aujourd'hui, vu qu'il n'y a plus de concours et que la sélection va se faire sur dossier. 


Le bac aura-t-il lieu ?


Quant au bac, symbole fort de la fin d'une scolarité au lycée, "toutes les options sont sur la table" explique le gouvernement. Alors que tous les lycées sont fermés depuis le 16 mars, les dates sont maintenues (du 17 au 24 juin) pour le moment. Mais il pourrait être reporté ou accordé sur dossier. Les bacheliers et leurs professeurs sont dans l'attente. Cette cuvée 2019/2020 s'annonce inédite. 

En attendant, à ce stade, le calendrier de Parcoursup  n’est pas modifié. La prochaine étape reste le 2 avril.


 
Quels concours sont annulés? Quels concours reportés?
300 concours sont organisés par l’Éducation nationale en plus de toutes les écoles privées. Cette liste n'est donc pas exhaustive...

CONCOURS ANNULES

- Les concours écrits des écoles de commerce postprépa sont donc reportés et leurs oraux sont supprimés.
- Les concours dits "postbac" sont purement et simplement annulés.
- Les concours d’écoles de commerce comme Acces et Sésame n’auront pas lieu. 
- Le concours commun des IEP (Sciences Po) est aussi annulé.

Ce sont les dossiers des élèves qui seront pris en compte. 

CONCOURS REPORTES

- Le concours de médécine PACES a été reporté à fin mai. 
- Les concours de recrutement de l’Education nationale ont aussi été reportés entre juin et juillet 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société coronavirus/covid-19 santé