Attentats de Paris : “personne n'est à l'abri”

Patrick Strzoda, le préfet de Bretagne / © France 3 Bretagne
Patrick Strzoda, le préfet de Bretagne / © France 3 Bretagne

Toutes les forces de police et de gendarmerie sont mobilisées en Bretagne. Le préfet de la région a rappelé que le risque était très élevé. Les rassemblements spontanés sont déconseillés. Lundi à midi, la minute de silence en hommage aux victimes devait être faite "là où les gens se trouvent".

Par S.Salliou et B.Thibaut

Dans l’Ouest, des renforts sont attendus dans tous les lieux jugés à risque, comme les sites industriels classés Seveso, les gares ou les centres commerciaux. Toutes les forces de l'ordre sont mobilisées, les congés et les formations sont reportés, a affirmé le préfet de Bretagne et d'Ille-et-Vilaine, Patrick Strzoda. "Il faut rassurer en étant visibles, protéger et anticiper"Deux unités de forces mobiles ont été appelées. Les réservistes, soit 80 personnes par département, sont réquisitionnés. Dans chaque ville, les polices municipales sont mises à contribution.

En ce qui concerne l'annulation des rencontres sportives et culturelles, elle sera décidée au cas par cas après analyse des risques. Pour le moment, les Transmusicales de Rennes sont maintenues. Il a aussi confirmé que les dates des élections régionales sont maintenues.

Pas de couvre-feu

Le préfet a rappelé que le risque terroriste était présent partout sur le territoire, "personne n'est à l'abri, il faut prendre le maximum de protection".
Il a appelé les citoyens à être vigilants : "lorsqu'on constate des comportements suspects, on il faut être attentif dans son environnement immédiat."

Cependant, dans l’ouest, la mise en place du plan d’urgence se fera progressivement et surtout si besoin. Par exemple, les conditions ne sont pas réunies pour imposer un couvre-feu ou des interdictions de circulation, a expliqué le préfet sur notre antenne. 

Le préfet de Bretagne explique l'Etat d'urgence

 

Restez informés en temps réel

Après les attaques à Paris, l'enquête : suivez les évolutions en direct ==> http://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/apres-les-attaques-paris-l-enquete-suivez-la-situation-en-direct.html

Revoir les réactions et informations minute par minute du samedi 14 novembre, Paris sous le choc après les attaques : la situation en direct ==> http://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/paris-sous-le-choc-apres-les-attaques-suivez-la-situation-en-direct.html

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus