Avant les fêtes de fin d'année, l'établissement français du sang tire la sonnette d'alarme

Publié le
Écrit par Benoit Levaillant
Face aux réserves de sang en baisse, un appel au don est lancé.
Face aux réserves de sang en baisse, un appel au don est lancé. © Ahmad Ardity / Pixabay

C'est une autre conséquence de la nouvelle vague de Covid-19 : il manque des réserves de sang pour couvrir les besoins en transfusions pendant la période des fêtes de fin d’année. L'ESF (Établissement français du sang) lance donc un appel aux dons.

30000 poches de sang! C'est ce qu'il manque au niveau national pour assurer les transfusions durant les fêtes de Noël. En raison du contexte sanitaire, les réserves de sang sont actuellement très faibles : moins de 85 000 poches de sang sont aujourd’hui disponibles alors qu’il en faudrait 115 000. 

L’EFS rappelle qu'à l’approche des festivités de fin d’année et à l’aube de 2022, la mobilisation pour le don de sang doit se poursuivre. Les patients ont toujours besoin de transfusions​, explique l’établissement public chargé de la collecte du sang.

Pas de passe sanitaire pour donner son sang

Dans le contexte du Covid, le port du masque est obligatoire lors d’un don de sang, accompagné de mesures de distanciation et d’hygiène renforcées, mais le pass sanitaire n’est pas demandé. En outre, les personnes ayant présenté des symptômes de Covid doivent attendre 14 jours après disparition des symptômes pour donner leur sang.   

L'EFS Bretagne également en manque

Avec six maisons du don ouvertes tous les jours et 1 475 collectes mobiles organisées chaque année, l’EFS Bretagne assure les besoins en transfusion de 63 hôpitaux et cliniques dans la région.

Selon l’établissement, en 2018, 25 560 patients avaient été soignés grâce aux 171 040 dons réalisés par les donneurs de sang, de plasma et de plaquettes dans les Côtes d’Armor, le Finistère, l’Ille-et-Vilaine et le Morbihan.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.