Cet article date de plus de 5 ans

Malgré la crise Bastien, 20 ans, veut devenir éleveur

Depuis samedi, le 53e Salon international de l’agriculture se tient à Paris sur fond de crise. Pourtant, parmi tous les participants, Bastien, 20 ans, étudiant à l’ESA d’Angers, rêve toujours d’installation et veut continuer de croire en l’avenir de la profession.
Bastien, 20 ans, étudiant à l'ESA d'Angers en stage au salon de l'agriculture de Paris.
Bastien, 20 ans, étudiant à l'ESA d'Angers en stage au salon de l'agriculture de Paris. © Thierry Bouilly
Après avoir obtenu un bac au lycée agricole de la Touche de Ploërmel, Bastien, 20 ans, poursuit sa formation professionnelle à l’ESA (Établissement Supérieur d’Agricultures) à Angers où il s’est inscrit en licence de conseiller en élevage.

Ainsi, depuis samedi, dans le cadre de son cursus, Bastien est monté à Paris pour aider un éleveur du Morbihan au Salon de l’agriculture. Au cœur de la tourmente, l’étudiant n’en continue pas mois de penser que paysan est le plus beau métier du monde…

Bastien, étudiant à l'ESA d'Angers, au salon de l’agriculture de Paris

Un reportage de Séverine Breton et Thierry Bouilly

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
salon de l'agriculture agriculture économie