Bioéthique, un projet de loi qui divise toujours autant

Ce samedi 10 octobre, des opposants au projet de loi bioéthique se sont mobilisés un peu partout à l'appel du collectif  "Marchons Enfants!" Ils dénoncent l'ouverture de la PMA à toutes les femmes. Des manifestations qui ont provoqué bien souvent... des contre-manifestations.
 
Bioéthique : manifestation et contre-manifestation sous haute sécurité à Rennes
Bioéthique : manifestation et contre-manifestation sous haute sécurité à Rennes © Benoît Le Vaillant
Un micro, des drapeaux verts, et le slogan "Liberté égalité, paternité". Ils étaient près de 200 ce samedi 10 octobre sur la place du champ-de-mars à Rennes, à venir clamer leur opposition à la PMA – la procréation médicale assistée – pour tous.

Ils défendent la place du père au sein de la famille et refusent donc la PMA étendue à toutes les femmes, en couple ou célibataires. Ils plaident pour un modèle familial, avec un père, une mère et des enfants.
 

Le corps n'est pas une marchandise!

Myriam,



"La PMA est une merveilleuse technique pour les couples qui ne peuvent pas avoir d’enfants, reconnaît Thierry. On ne remet pas ça en cause. Mais là on  n’est pas dans l’impossiblité, on est dans le désir, c’est tout autre chose".

"On est très inquiet de toutes les largesses, toutes les possibilités qui sont faites avec le corps humain, ajoute Myriam. Le corps n’est pas une marchandise. On doit respecter la vie. Et notre crainte c’est que si l’on autorise la PMA, le pas suivant sera la GPA, la gestation pour autrui."

Contre-manifestation

 
Contre la PMA
Contre la PMA © Benoît Le Vaillant


Le droit de l'enfant ou le droit pour toutes d'avoir des enfants... ces deux conceptions de la vie paraissent irréconciliables.
Sur la même esplanade Charles de Gaulle mais de l’autre côté d’un cordon de gardes mobiles, une contre-manifestation a rassemblé quelque 300 personnes, des jeunes pour la plupart, qui tiennent eux aussi à occuper le terrain.
 

Ils n'ont aucun droit de choisir pour la vie des autres

Agathe



"Ce sont des gens qui veulent interdire des choses à des gens qui ne font même pas partie de leur famille, s'insurge Agathe. Ils n’ont aucun droit de choisir pour la vie des autres".


"La PMA est une réalité déjà pour beaucoup de femmes, pour beaucoup de couples, quels qu’ils soient, complète Julien. Est-ce qu’on va demander aux gens leur orientation sexuelle pour savoir ce qu’ils ont droit de faire dans la vie ?!


Le projet de loi devant le sénat le 12 octobre


Pas de confrontation directe dans ce face à face maintenu à distance En Bretagne, des manifestations ont également eu lieu à Saint-Brieuc et à Vannes notamment. Le projet de loi bioéthique, adopté à l'Assemblée nationale fin juillet, revient devant le Sénat ce lundi 12 octobre.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société manifestation économie social