Bretagne à cinq départements, les élus de la Région s'engagent pour un grand OUI

La Bretagne à cinq départements est un vieux serpent de mer. A l'occasion d'une session du Conseil régional de Bretagne, un nouvel engagement a été pris par les élus bretons. Ils vont élaborer des préconisations pour faire avancer cette réunification tant attendue, notamment par "Oui la Bretagne".

Soleil dans le dos, mais tournés vers la Loire-Atlantique
Soleil dans le dos, mais tournés vers la Loire-Atlantique © Séverine Breton - France Télévisions
Bientôt 80 ans que cette séparation a été prononcée. Celle de la Loire-Atlantique et du reste de la Bretagne historique, éntérinée par le Maréchal Pétain le 19 avril 1941. Une frontière invisible s'est donc créée que, depuis des décennies, des hommes et des femmes essaient d'effacer, pour obtenir une réunification.

Depuis de nombreuses années également, le Conseil Régional de Bretagne multiplie les voeux en faveur d'un rapprochement. Pour la session qui se tient les 9 et 10 juillet, il a dressé une liste de treize préconisations.
   
Nul besoin de vous plonger dans la lecture intégrale du rapport remis au Président de la région, Loïg Chesnais-Girard. Voici les treize préconisations en un seul coup d'oeil.

Préconisation n°1 : des représentations cartographiques systématiquement à 5

Préconisation n°2 : des études prospectives réalisées à l'échelle de la Bretagne réunie

Préconisation n°3 : observer à 5 départements

Préconisation n°4 : établir un tableau de bord budgétaire de la Bretagne à 5

Préconisation n°5 : s'afficher Breizh 5/5

Préconisation n°6 : poursuivre notre soutien à des structures culturelles en Loire-Atlantique

Préconisation n°7 : valoriser les structures installées en Bretagne administrative dont l'action est pour partie conduite en Loire-Atlantique

Préconisation n°8 : encourager plus fortement le développement de la Marque Bretagne en Loire-Atlantique

Préconisation n°9 : développer Destination Bretagne Loire Océan

Préconisation n°10 : inviter les représentants de la Loire-Atlantique à participer aux grands événements bretons

Préconisation n°11 : relancer la commission mixte Bretagne-Loire-Atlantique

Préconisation n°12 : converger sur certains sujets stratégiques pour l'avenir de la Bretagne

Préconisation n°13 : consulter la population
 
Reste maintenant à faire en sorte que ces propositions ne restent pas des voeux pieux. Un signe est déjà arrivé de l'autre côté de la "frontière".
A Nantes, nouvellement réélue, la maire Johanna Rolland a chargé un élu de son conseil de s'occuper des enjeux bretons.
 
C'est une première qui a suscité de nouveaux espoirs. Notamment au sein du mouvement "Oui la Bretagne", dont plusieurs membres étaient présents devant le bâtiment de la Région à l'ouverture de la session.
"Des espoirs à la fois de redessiner le contour de la Bretagne", explique Christian Troadec, le maire de Carhaix. "Mais aussi de lui permettre de se doter des institutions pour plus d'autonomie, pour plus de capacité de décision, pour aussi avoir plus de pouvoir politique, et aussi avoir les moyens de cette politique au niveau financier".

80 ans après la séparation, une nouvelle forme d'union est peut-être en route. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter