La Bretagne compte dix cas du variant britannique du Covid 19

Le variant britannique du Covid-19 a infecté 10 personnes, en Bretagne, selon les autorités sanitaires. Tous les départements sont touchés. La surveillance est renforcée au pôle gériatrie de Chantepie qui compte quatre cas.

Illustration du coronavirus, Covid-19
Illustration du coronavirus, Covid-19 © MaxPPP

10 cas d’infection au variant du Covid-10 ont été recensés dans la région, selon Santé publique France et l’ARS Bretagne.

Tous les départements sont touchés : 2 cas dans le Finistère (au sein d’une même famille), 3 cas dans le Morbihan (2 cas au sein d’un couple et 1 au sein d’une famille), 1 cas dans les Côtes d’Armor (au sein d’une famille) et 4 cas en Ille-et-Vilaine (au sein d’un l’établissement).

En Ille-et-Vilaine, l’établissement touché est le pôle gériatrie de Chantepie. Quatre sont infectés par le variant britannique. Ces quatre résidents ont été transférés dans un secteur dédié (une zone réservée aux malades du Covid).

La présence du variant britannique au sein de cet établissement avait été annoncée début janvier avant d'être démentie cinq jours plus tard.

Changement de pied à nouveau : les derniers tests effectués confirment bien des infections au variant britannique, au pôle gériatrie de Chantepie, communique aujourd'hui l'ARS Bretagne.  

Le pôle gériatrie de Chantepie fait maintenant l’objet d’une surveillance renforcée.

Peu de cas contacts

L’ARS Bretagne et l’ARS Bretagne se veulent rassurantes. Après enquête, il apparaît que les 6 autres cas sont apparus dans des familles ayant eu des contacts très limités avec des personnes extérieures.

De plus, aucune des personnes touchées par le variant britannique n’a développé de forme grave du Covid.

Le variant britannique encore peu présent en Bretagne

Parmi les personnes atteintes du Covid-19, Santé publique France estime à moins de 1% celles qui le sont par le variant britannique. Un chiffre inférieur au reste du territoire, où cette proportion s’établirait entre 1% et 2%.

 

Qu'est-ce qu'un variant ?

"Les virus évoluent constamment par mutations de leur génome, c’est pourquoi l’apparition de variant du SARS-Cov-2 le virus responsable de la covid 19 est un phénomène attendu. Au cours des derniers mois, une diversification de ce virus a été observée dans le monde entier.

Certains variants, et c’est le cas de ceux qui ont été identifiés au Royaume Unis et en Afrique du Sud présentent une transmissibilité accrue et sont donc surveillés de très près par les autorités de santé", selon l'ARS Bretagne.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société