• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ça va très vite dans la transat Jacques Vabre : Josse et Rouxel ont repris la tête

Thomas Coville et Jean-Luc Nélias sur Sodebo Ultim / © Vincent Curutchet / Sodebo
Thomas Coville et Jean-Luc Nélias sur Sodebo Ultim / © Vincent Curutchet / Sodebo

Première nuit agitée et exigeante pour les 37 bateaux de cette treizième Transat Jacques Vabre. Elle a quitté le Havre ce dimanche 5 novembre pour rejoindre le Brésil. En tête, le duo Sébastien Josse et Thomas Rouxel (Edmond de Rothschild), talonné par Jean-Luc Nélias et Thomas Coville sur Sodebo.

Par Krystell Veillard

Une première nuit mouvementée et particulièrement exigeante pour tous les marins engagés dans cette 13ème Transat Jacques Vabre, partis à 13h35 ce dimanche du Havre pour rallier le Brésil. Les deux leaders Ultimes sont en tête. Ils ont viré ce lundi matin faisant désormais cap au Nord-ouest, navigant babord amure. Ce sont Sébastien Josse et Thomas Rouxel sur Edmond de Rothschild, qui mènent le bal, mais toujours talonnés de très près par Jean-Luc Nélias et Thomas Coville sur Sodebo, qui leur sont passés devant dans la matinée et qui avaient grappillé 2 milles entre minuit et 4h. Le troisième de la catégorie, Prince de Bretagne, mené par le duo Lionel Lemonchois et Bernard Stamm, est distancé à plus de 60 milles.

Sébastien Josse ce matin lors de la vacation radio, déclarait ainsi que : "La course a démarré sur les chapeaux de roues ! On a essayé de préserver le bateau car la mer était bien cassante avec le courant en Manche. On voit que le bateau a un gros potentiel, maintenant on a plein de choses qui nous occupent à bord. 

On voit que les écarts restent faibles, Thomas n’est pas très loin derrière, ça reste des conditions de régate, on n’a pas 100 milles d’avance. Cette nuit, le vent était très irrégulier, on était un peu surtoilé, le bateau s’est emballé à 40 nœuds à certains moments. Ce n’était pas des conditions très faciles à gérer, il fallait être très concentré. Mais on a pu faire notre petit repas à 20h avec un petit snack dans l’après-midi, ça va. On devrait virer dans la dorsale dans 4/5 h et le vent va monter crescendo jusqu’à demain soir. 
On passera le front demain soir vers 18h pour prendre la route vers le Sud."


Les Imoca


Du côté des Imoca, Jean Pierre Dick et Yann Eliès (Saint Michel-Virbac) avaient pris le commandement. Ils avaient été les premiers à plonger dans les marmites de courant entre Aurigny et la côte. Un choix payant et un spectacle impressionnant décrit par Jean Pierre à la vacation ce matin. 
Jean-Pierre Dick : "On est en train de passer le Fromveur avec le courant contraire. 
On va  perdre un peu de terrain sur les concurrents qui recollent derrière nous. C’était très impressionnant le passage du Cotentin cette nuit ; il y avait de des gros paquets de mer, les marmites de courants à 8 nœuds renforçaient le vent. Des Voiles et Vous est passé au nord d’Aurigny et on est bien parti avec Malizia II entre la côte et les îles. On a eu un vent très irrégulier et un peu stressant.. Pas de répit il fallait attaquer ! Maintenant, le vent a énormément diminué on n’a plus que 8 à 9 Nœuds avec 3 à 4 noeuds de courants. On fait un peu sécher les cirés on a été bien mouillés cette nuit."
Mais ils se sont fait doubler par Morgan Lagravière et Eric Peron sur Des voiles et vous, qui tiennent désormais la tête, avec le duo Meilhat et Gahinet (SMA), dans leur sillage. Les trois bateaux sont dans un mouchoir de poche, et le classement très provisoire.

Jean Pierre Dick et Yann Eliès sur Saint Michel-Virbac / © Yvan Zedda / St-Michel Virbac
Jean Pierre Dick et Yann Eliès sur Saint Michel-Virbac / © Yvan Zedda / St-Michel Virbac

Les Multi 50


Ce sont Lalou Roucayrol et Alex Pella (Arkema), qui se sont montrés les plus incisifs et qui ont pris la tête des Multi 50, avec 7 milles d'avance sur Erwan Le Roux et Vincent Riou (FenêtréA-Mix Buffet). À 14 milles derrière, Réauté Chocolat et Ciela Village s’accrochent.

Les Class 40


Pour ce qui est des Class 40, ce sont les deux Cherbourgeois Louis Duc et Alexis Loison sur Carac, qui ont été les plus rapides et les plus inspirés dans leur jardin. Ils ont su tenir à distance Aymeric Chappellier et Arthur Le Vaillant (Aïna, Enfance et Avenir). 


Le classement à 9h lundi 6 novembre 2017

Ultim.

  • 1. Thomas Coville et Jean-Luc Nélias (Sodebo) à 4015 milles de l'arrivée;
  • 2. Sébastien Josse et Thomas Rouxel (Edmond de Rothschild) à 4,5 milles du premier; 
  • 3. Lionel Lemonchois et Bernard Stamm (Prince de Bretagne) à 48,5 milles.

Multi50.

  • 1. Lalou Roucayrol et Alex Pella (Arkema) à 4099 milles de l'arrivée;
  • 2. Erwan Le Roux et Vincent Riou (FenêtréA-Mix Buffet) à 7,44 milles du premier ;
  • 3. Armel Tripon et Vincent Barnaud (Réauté Chocolat) à 13,36 milles du premier;
  • 4. Thierry Bouchard et Oliver Krauss (Ciela Village) à 14,36nm.

Imoca.

  • 1. Morgan Lagravière et Eric Peron (Des voiles et vous) à 4115,9 milles de l'arrivée ;
  • 2. Meilhat et Gahinet (SMA) à 1,84 milles du premier
  • 3. Jean-Pierre Dick et Yann Eliès (St Michel - Virbac) à 3,21 milles; 
  • 4. Boris Hermann et Thomas Ruyant (Malizia II) à 3,45 milles;

Class 40.

  • 1. Louis Duc et Alexis Loison (Carac) à 4188,2 milles de l'arrivée ;
  • 2. Aymeric Chappellier et Arthur Le Vaillant (Aïna Enfance & Avenir) à 2,64 milles ;
  • 3. Maxime Sorel et Antoine Carpentier (V and B) à 6,78 milles.

A lire aussi

Sur le même sujet

Anthenea, la maison flottante de luxe

Les + Lus