• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Canicule : vigilance accrue envers les personnes âgées dans les EHPAD

Les personnes âgées sont incitées à bien s'hydrater tout au long de la journée lors de la canicule pour éviter les coups de chaud. / © France 3 Bretagne
Les personnes âgées sont incitées à bien s'hydrater tout au long de la journée lors de la canicule pour éviter les coups de chaud. / © France 3 Bretagne

Les personnes âgées font partie des plus profils à risque en période de canicule. Dans les EHPAD, le personnel s'organise pour qu'elles évitent les coups de chaud, qui pourraient avoir des conséquences dramatiques. 

Par LH

Depuis 14 ans, le plan canicule s'enclenche systématiquement, dans tous les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), du 1er juin au 31 août, quelque soit la température. 

En cette période de canicule en Bretagne, la vigilance est accrue dans les EHPAD. Souvent, les personnes âgées ne ressentent pas la chaleur, se couvrent trop et boivent peu. Pour éviter qu'elles ne se déshydratent, plusieurs tournées de boissons sont programmées par le personnel de l'établissement ainsi que des contrôles réguliers de températures dans les pièces. 

Quelques précautions permettent également aux pensionnaires d'éviter les coups de chaud. "Je baisse les stores dans ma chambre. Je mets des vêtements légers. Je bois beaucoup. On essaye d'avoir une alimentation plus légère, plus adaptée" détaille Germaine Perrone, une résidente de l'EHPAD. 

En raison des températures élevées, certains traitements médicamenteux ont également été réajustés. "Il y a deux risques à la polymédication. La déshydratation peut aggraver la toxicité des médicaments. Et certains des médicaments ne permettent pas une bonne régulation de l'organisme face à cette chaleur" explique Anne-Elisabeth Colas, médecin gériatre.

Ces mesures en période de canicule devraient permettre d'éviter des drames. En 2003, près de 15 000 personnes sont décédées entre le 1er et le 20 août des suites de la canicule, dont la moitié était âgée de plus de 85 ans, selon une enquête réalisée par l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

Le reportage de Christophe Rousseau et Hélène Pedech :
Canicule : vigilance accrue envers les personnes âgées dans les EHPAD
Les personnes âgées font partie des plus profils à risque en période de canicule. Dans les EHPAD, le personnel s'organise pour qu'elles évitent les coups de chaud, qui pourraient avoir des conséquences dramatiques. Intervenants : Joseph Lambert - Germaine Perrone - Magali Chauvin, Aide-soignante - Dr Anne-Elisabeth Colas, Médecin gériatre coordonnateur

Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus