Ce week-end dans Littoral: les bibliothèques de bord et une paludière musicienne

Les récits de voyages en mer se retrouvent très souvent à bord des bibliothèques de bateaux. Ils peuvent même être le moteur pour déclencher une envie de larguer les amarres. Du côté de Guérande, la fée des marais salants Delphine Coutant charme tous les publics. 
Les livres que l'on amène quand on prend la mer
Les livres que l'on amène quand on prend la mer
Cette semaine, partons en immersion dans deux univers artistiques. Tout d'abord, celui des mots avec le livre de bord, le livre maritime, le récit d'un périple autour du monde... tout ce qui nous fait voyager dès la première page . Quels sont ces livres qui nous aident à partir en mer ? Quels sont ces récits que l'on emporte ? Et quels rôles jouent-ils une fois en mer ?

"Aussi longtemps qu'il y aura des bateaux prêts à partir il y aura des livres à bord"


« La longue route », « Le Damien », « Seul autour du monde à la voile ». Autant de titres qui ont accompagné et fait rêver des générations de navigateurs. Elément indispensable à tout voyageur en bateau, la bibliothèque de bord est toujours choisie et sélectionnée avec passion et minutie avant le grand départ. Des grands classiques maritimes et d’aventures qui ouvrent les portes de l’horizon, aux ouvrages techniques qui donnent des ailes, en passant par les récits de naufrages, de pirates, les romans policiers… il y aura toujours des livres sur les bateaux de voyage, comme il y aura toujours un journal de bord. À travers des témoignages de navigateurs, des lectures d’extraits, des mots des auteurs et de ceux qui les lisent, embarquons pour fouiller et découvrir ces bibliothèques du large.
Une chose est sûre, aussi longtemps qu’il y aura des bateaux prêts à partir, il y aura des livres à leur bord....

La paludière musicienne


Et puis partons dans l'univers des notes de musique, celles qui rythment la vie et qui accompagnent les changements de vie...
Avec son violon, son piano sur l'eau, la fée des marais salants charme tous les publics. Delphine Coutant est une amoureuse de ces lieux si particuliers, entre terre et mer,  l'ambiance et la beauté des marais ne cessent de l’inspirer. Le sel et la musique composent sa vie.

La paludière musicienne est un drôle d’oiseau, à la fois limicole et urbain, qui comme sa cousine la grive, chante de l’aube au crépuscule... Delphine Coutant en est un spécimen remarquable. Native de Saint-Nazaire et initiée au violon, elle venait enfant au marais de Guérande son voisin, pour observer les oiseaux ses cousins, et songeait alors que ces monticules de sel se formaient tout seul, par l'enchantement de la nature.

Le sel et la musique ne l'ont depuis quittée, elle les travaille, s'en nourrit, les mélange. Elle anime la chorale des paludiers, sur sa saline, elle invite à des concerts où public et musiciens sont priés de ne pas piétiner les ponts d'argile !
Et lorsqu'elle s'éloigne un peu de l'horizon atlantique, pour composer  ou donner à entendre ses chansons acidulées, l'eau et l'oiseau la rattrapent bien vite, et elle ne peut s'empêcher de nous proposer alors un concert perché dans les arbres, ou une tournée des plans d'eau sur les pianos flottants de ses amis de la volière …

Je suis tombée en amour pour ces paysages. Je me suis aussi faite une famille de cœur. Pour moi, ils m'avaient tellement donné quelque chose d'essentiel que je me suis dit mais qu'est-ce que je peux apporter au marais ? J'ai apporté la musique !

Delphine Coutant


Pour voir l'émission :
Des mots et des notes salés
Littoral, Des mots et des notes salés, c'est le samedi 14 novembre à 11h30 en Normandie et dans les Pays de la Loire  et le dimanche 15 novembre à 12h55 en Bretagne
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture livres littoral environnement