Confinement : une vie en suspens, des plages et des villes désertes en Bretagne

Déplacements restreints, commerces fermés en grande majorité... Depuis mardi midi, notre région tourne au ralenti. Les rues sont étonnamment vides. Petit tour de Bretagne en photos  en période de crise épidémique, grâce aux équipes encore sur le terrain.
La plage des Rosaires (22) le point de départ à une magnifique randonnée sur le GR34
La plage des Rosaires (22) le point de départ à une magnifique randonnée sur le GR34 © France 3 Bretagne / F. Leroy


Depuis quelques jours maintenant, nous entendons le chant des oiseaux, le printemps est là, mais pas les passants... Le temps semble supendu dans les rues des villes désertées en cette période de confinement, annoncée par le Président de la République Emmanuel Macron, ce lundi 16 mars....
Petit voyage insolite dans la région, en quelques photos. 

A Brest d'abord avec cette image très insolite de la place de la Liberté totalement déserte en pleine journée et sous un soleil éclatant !
À Brest, la fameuse place de la liberté est rarement désertée.
À Brest, la fameuse place de la liberté est rarement désertée. © France 3 Bretagne / M. Le Morvan
Les abords de la gare de Brest, vides eux aussi de tout signe de vie.
Pas un chat non plus à la gare de Brest, les trains ne circulent pas ou peu, c'est un lieu sans passagers.
Pas un chat non plus à la gare de Brest, les trains ne circulent pas ou peu, c'est un lieu sans passagers. © France 3 Bretagne / M. Le Morvan

Les étudiants ont eux aussi déserté l'université brestoise. 
Depuis lundi 16 mars, les universités, comme tous les établissements scolaires sont fermés. Les étudiants ont déserté la fac de lettres.
Depuis lundi 16 mars, les universités, comme tous les établissements scolaires sont fermés. Les étudiants ont déserté la fac de lettres. © France 3 Bretagne / M. Le Morvan
Les crèches, écoles, collèges, lycées et universités sont fermés depuis lundi et pourplusieurs semaines...

A Saint-Brieuc, même atmosphère. Une ville sans bruit, sans passant, sans circulation automobile.
 
Circulation plus que fluide et stationnement facile à Saint-Brieuc depuis le début du confinement.
Circulation plus que fluide et stationnement facile à Saint-Brieuc depuis le début du confinement. © France 3 Bretagne / F. Leroy
Pas un bruit dans les rues de Saint-Brieuc, les piétons sont restés chez eux.
Pas un bruit dans les rues de Saint-Brieuc, les piétons sont restés chez eux. © France 3 Bretagne / F. Leroy
 

Rennes, l'avenue Janvier, au coeur de la ville complètement vide. Paysage réellement insolite en pleine semaine. 
À Rennes, personne avenue Janvier, là où circulent d'habitude de nombreux piétons, cyclistes et automobilistes, entre la gare et les quais.
À Rennes, personne avenue Janvier, là où circulent d'habitude de nombreux piétons, cyclistes et automobilistes, entre la gare et les quais. © France 3 Bretagne / L. Marinot
 
  
Illustration de ces paysages déserts aussi sur notre littoral où il est désormais interdit de sortir en mer et de se balader sur le sable de notre région. Tous les départements sont concernés...
 
   
La plage de la Torche (quasi) déserte depuis l’interdiction des sports nautiques et des promenades à pied.
La plage de la Torche (quasi) déserte depuis l’interdiction des sports nautiques et des promenades à pied. © France 3 Bretagne / M. Le Morvan
 

Situation identique dans les Côtes d'Armor, où la préfecture a interdit jeudi tout accès aux plages, sentiers côtiers et cale d'accès aux bateaux.
  
La plage des Rosaires, à Plérin dans les Côtes d'Armor
La plage des Rosaires, à Plérin dans les Côtes d'Armor © Fabrice Leroy/France Télévisions
 
Une première journée de printemps sous le soleil à Saint-Lunaire, mais sans personne ni sur le sable, ni sur la promenade.
La plage de Saint-Lunaire déserte en période de confinement
La plage de Saint-Lunaire déserte en période de confinement © Christophe Rousseau - France Télévisions
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société