• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Cooperl : sortie de grève et reprise du travail lundi

Après avoir étudié les propositions de la direction, les salariés grévistes de la Cooperl ont décidé de reprendre le travail lundi / © C. Astr
Après avoir étudié les propositions de la direction, les salariés grévistes de la Cooperl ont décidé de reprendre le travail lundi / © C. Astr

A l'issue des négociations de ce vendredi matin entre les syndicats et la direction de la Cooperl, les grévistes ont décidé de reprendre le travail lundi, mettant fin ainsi à un bras de fer commencé le 25 février dernier.

Par B. Galmiche avec T. Peigné

15h30 :  après les interventions des représentants syndicaux, il est décidé de mettre fin à la grève. Les grévistes estiment avoir obtenu de la direction quelques avancées, bien insuffisantes pour certains mais qui vont leur permettre de reprendre des négociations sur de meilleures bases. Il subsiste beaucoup d'amertume chez les salariés, qui ont été sous pression durant les deux semaines de conflit. De plus, la baisse de salaire inhérente aux jours de grève commençait à être bien très lourde pour la plupart d'entre eux.

14h30 :  la direction a fait parvenir ses propositions par écrit. Les salariées étudient le courier.


Voici les propositions de la direction:
  • Maintien des modalités actuelles de calcul de la prime d'ancienneté
  • Dès mars, nouvelles négociations sur les conditions de travail et le respect des salariés
  • Dès mars, nouvelles négociations sur la structuration de l'ensemble des primes
  • Etalement sur 6 mois des pertes de salaires de mars du fait du mouvement de grève
Ces conpopositions sont soumises à la reprise du travail dès lundi matin.

12h30 : après deux heures d'entrevue, les délégués syndicauxs sortent de la négociation. Ils attendent maintenant que les engagements oraux de la direction se traduisent en propositions écrites pour les présenter à l'ensemble des salariés grévistes prsent à la salle de Maroué.

10h30 : neuf représentants des salariés, équitablement réparties selon trois syndicats, sont entrés négocié avec la direction (Emmanuel Commault, le directeur général et Patrice Drillet, le président) de la Cooperle. Une assemblée générale doit se tenir sous peu à Maroué (22), près de Lamballe. Les syndicats devront décider s'ils acceptent ou non les propositions faites par la direction, dont le contenu n'a pas encore été révélé.

En attendant l'issue de la rencontre, "environ 150" salariés, de source syndicale, s'étaient massés sur le parking d'un magasin situé à quelques centaines de mètres du siège, dans une ambiance calme mais "pas optimiste". La direction avait posé comme condition sine qua non aux négociations l'absence de salariés au siège pendant l'entretien.

Cette entrevue fait suite à une lettre, envoyée jeudi après-midi à la direction, entre 17 h et 18 h, dans laquelle les représentants de salariés de la Cooperl présentaient leurs revendications.
Négociations et fin de la grève à la Cooperl
12ème jour de mobilisation et enfin une sortie de crise à la Cooperl. Depuis jeudi 25 février, les salariés des abattoirs de porc dénonçaient de nouvelles règles salariales et des conditions de travail dégradées. Refusant dans un premier temps les négociations, la direction a enfin accepté de recevoir les délégués syndicaux ce matin et leur a présenté certains engagements...Un effort qui a convaincu les grévistes de reprendre le travail lundi. Lamballe (22) - Marie-Josée Bar, salariée de la Cooperl - Gwenaëlle Réau, salariée de la Cooperl - Monique Andrieux, salariée de la Cooperl - Pierre Kamdom, secrétaire adjoint FO Cooperl Lamballe - Marie-Jeanne Menier, responsable CFDT Cooperl Lamballe - Reportage : M. Trégoët - T. Bouilly


Débrayage

Les salariés de la Cooperl sont en grève depuis le 25 février dernier. Ils protestent contre les mesures de la direction visant à recalculer à la baisse leurs primes d'ancienneté ainsi que leur 13e mois.

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus