Coronavirus : le bilan s'élève à 4 cas confirmés en Bretagne

Quatre personnes ont été contaminées par le coronavirus en Bretagne affirment la Préfecture d'Ille-et-Vilaine et l'Agence régionale de Santé ce samedi 29 février. Deux à Rennes et deux à Brest.

© S. Ben Cherifa - France Télévisions
Après le premier cas de coronavirus confirmé jeudi dans le Finistère, le bilan est désormais de quatre personnes contaminées en Bretagne. 

Ce sont la préfecture d'Ille-et-Vilaine et l'Agence régionale de Santé qui donnent ces informations : "deux nouveaux cas ont été confirmés aujourd’hui. Ils sont actuellement pris en charge au CHRU de Rennes. Il s’agit d’un couple ayant récemment séjourné dans le Département de l’Oise : un personnel de la clinique de Sagesse et un sapeur-pompier basé au sein de la caserne Saint-Georges (Rennes) qui n’a participé à aucune intervention depuis plusieurs semaines".

Les tests effectués sur leurs deux enfants indiquent qu’ils ne sont pas contaminés. "D’ores et déjà, pour ces nouveaux cas, le nombre de cas contacts identifiés est limité" précisent l'ARS et la préfecture.

La caserne Saint-Georges de Rennes, dans laquelle résidait le couple, est confinée. Ce samedi après-midi déjà, les sapeurs-pompiers présents à l'intérieur ne sont pas sortis pour éviter une éventuelle propagation de la contamination. "Dans l’attente de l’investigation sur les personnes contacts, les interventions du SDIS d’Ille-et-Vilaine au départ de la caserne Saint-Georges ont été suspendues temporairement", indiquent la préfecture du département. "Afin de garantir la continuité de service, un renforcement est assuré par les deux autres centres d’incendie et de secours de Rennes garantissant la parfaite couverture des risques de la ville et la sécurité de ses habitants".

Deux cas à Brest

A ces deux nouveaux cas à Rennes, s'ajoutent deux cas à Brest. Un couple de retour d'un voyage en Egypte a également contracté le coronavirus. Les deux patients sont actuellement hospitalisés "au CHRU de Brest en réanimation et service de maladie infectieuse". 

L'homme de 72 ans avait déjà été diagnostiqué positif au coronavirus jeudi soir. Des tests avaient alors été réalisés auprès de sa compagne pour savoir si elle était également touchée. Le diagnostic est tombé vendredi soir : sa contamination étant confirmée.

Une enquête est en cours pour identifier l’ensemble des personnes contacts y compris parmi le personnel soignant et sont destinataires des consignes sanitaires ministérielles.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société