Coronavirus : dons du sang à la baisse, l'EFS lance un appel

La situation sanitaire est déjà difficile, mais il ne faudrait pas qu'en plus, les hôpitaux manquent de sang. Depuis la fermeture des universités, les dons ont chuté. Malgré le coronavirus, l'EFS appelle donc à poursuivre les collectes. Ses sites restent accessibles car vitaux et indispensables.
© GUILLAUME SOUVANT / AFP

Dans le contexte de l’épidémie de coronavirus covid-19, l'EFS appelle à poursuivre la collecte de sang pour répondre aux besoins des patients, sauf si vous présentez des symptômes grippaux.  

Si la propagation du Covid 19 n'amplifie pas la demande, les besoins de la population restent inchangés, environ 600 dons par jour en Bretagne. 

Mais avec la fermeture des lycées, et des universités, 25 % de la collecte s'évapore. Ajoutez le téletravail dans les entreprises et la moyenne des dons est amenée à s'effondrer dans les prochains jours.
   
 

L'Etablissement Français du Sang invite donc la population à respecter les consignes de confinement, mais à se déplacer sur les lieux de collecte, autorisées par l'Etat, car vitaux et indispensables.

Sur les sites de collecte, toutes les mesures de précaution sont évidemment observées pour préserver les donneurs du moindre risque.

L'EFS rappelle que le Covid 19 ne se transmet pas par le sang.   
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société solidarité