Coronavirus : le ministère des Armées va financer le projet de test de dépistage du Covid-19 porté par NG Biotech

Il suffit d'une goutte de sang pour faire le test Covid-19 de la société NG Biotech
Il suffit d'une goutte de sang pour faire le test Covid-19 de la société NG Biotech

Suite à l’appel à projets de solutions innovantes lancé pour lutter contre le Covid-19, le kit immunologique de dépistage sanguin rapide de l’infection au coronavirus, proposé par la société NG Biotech a été retenu. Il sera financé à hauteur de 1 million d’euros.

Par Valérie Chopin


C'est une sacrée avancée pour Milovan Stankov Pougès, le PDG et co-fondateur de NG Biotech. En pleine crise sanitaire liée à l'épidémie de coronavirus, son projet de kit immunologique de dépistage sanguin rapide de l’infection au coronavirus, vient d'être retenu par le ministère des Armées. 

Il va donc être financé à hauteur de 1 million d’euros par un contrat de la Direction générale de l’armement (DGA) notifié le 31 mars 2020. C'est le premier projet retenu suite à l'appel lancé mi-mars par l’Agence de l'innovation de défense.

Cette commande permettra à NG Biotech, basée à Guipry-Messac (en Ille-et-Vilaine) de lancer rapidement la production de ces nouveaux kits de dépistage.


Premier parmi 800 propositions


Florence Parly, la ministre des Armées, se félicite du succès rencontré par l’appel à projets de solutions innovantes pour lutter contre le Covid-19 lancé par l’Agence de l'innovation de défense (AID) : 800 propositions ont été reçues par l’AID entre le 15 et le 30 mars.

Ce test sérologique, dénommé « NG-Test® IgG-IgM COVID-19 » et développé par NG Biotech est donc le premier projet retenu.

Ce test sera homologué CE, économique et simple d’utilisation. Il permettra en seulement 15 minutes de détecter si une personne est infectée par le virus depuis quelques jours seulement et reste contagieuse, ou si elle l’a été, est guérie et donc immunisée.
 


Développée en un temps record en coopération avec le CEA et l’APHP, le prototype a déjà été évalué en France sur échantillons cliniques.

Le contrat passé par la DGA, d’un montant de 1 million d’euros, inclut aussi le développement d’un second type de kit de détection directe du virus, dans la salive ou par échantillon nasal, et la sécurisation d’une filière de réactifs de base nationale.

NG Biotech est une société française de biotechnologies spécialisée dans le développement, la production et la commercialisation de solutions de diagnostic rapide et de détection environnementale notamment pour la biodéfense.

Le 31 mars, Milovan Stankov-Pugès nous expliquait comment fonctionne le test sérologique que son entreprise a développé et à qui il est destiné dans un premier temps :
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus