Contre l'envasement de l'estuaire de la Rance, la première "Marche des Envasés"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Krystell Veillard
Marche des Envasés contre l'envasement de l'Estuaire de la Rance
Marche des Envasés contre l'envasement de l'Estuaire de la Rance © Sophie Duquenne

La sauvegarde de l'estuaire de la Rance, c'est ce qui a motivé la première « Marche des Envasés » à la Vicomté-sur-Rance, dans les Côtes-d'Armor. Cette marche a réuni ce samedi après-midi, une petite centaine de personnes.

"Pour la Rance, nous voulons, l’espérance !
Fini la désespérance ! 
Pour la Rance, fini l’indifférence ! 
Dévasement, maintenant !"

La Rance les a inspirés pour leurs slogans. Les manifestants demandent un plan de dévasement et de sauvegarde de l’estuaire de la Rance, un véritable plan de gestion de sédiments. Ils étaient ainsi une centaine à initier ce samedi cette "Marche des Envasés" à la Vicomté-sur-Rance.

Appel à une action de l'Etat

Des usagers, des habitants qui dénoncent un sur-envasement, "crime contre la biodiversité, contre l’écosystème, contre les générations futures" affirment-ils. Ils voudraient sauvegarder le caractère maritime de l'Estuaire, et que les bateaux puissent continuer à y naviguer. Ils mettent en cause notamment l'inaction des autorités sur cette question : "L’État s’ingénie à repousser l’échéance, en lançant études sur études, expérimentations inutiles, modélisations coûteuses, pour chaque fois botter en touche et ne rien décider. Maintenant, ça suffit !" 

Une marche mensuelle pour les "Envasés de la Rance"

Afin d'exprimer leur détermination, les Envasés de la Rance, selon le nom qu'ils se donnent, ont décidé de récidiver avec une marche mensuelle, chaque premier samedi du mois. Et la prochaine « Marche des Envasés » fera ainsi halte à la mairie de Saint-Samson-sur-Rance le samedi 08 Janvier prochain.



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.