Côtes-d'Armor : Le compagnon de la femme poignardée reconnaît avoir porté un coup de couteau

Une femme de 43 ans a été tuée, ce vendredi 14 août, à Plougrescant, dans les Côtes-d'Armor. Son compagnon, alcoolisé au moment des faits, a reconnu lui avoir porté un coup de couteau sans intention de la tuer. Il a été mis en examen et placé en détention provisoire.

(Photo d'illustration)
(Photo d'illustration) © L. Vadam / Maxppp
Il est environ une heure du matin, ce vendredi 14 août, quand les secours et les gendarmes sont sollicités par un individu alcoolisé, sur la commune de Plougrescant. À leur arrivée, ils découvrent le corps ensanglanté d'une femme qu'ils ne parviennent pas à réanimer. La victime, tuée d'un coup de couteau, était âgée de 43 ans.
 

Meurtre aggravé sur concubin

Une information judiciaire a été immédiatement ouverte et au terme d'une audience qui se déroulait dans l'après-midi de ce samedi 15 août au tribunal de Saint-Brieuc, son compagnon a été mis en examen pour meurtre aggravé sur concubin et placé en détention provisoire. Il a reconnu avoir porté un coup de couteau à la victime mais nie avoir eu l'intention de la tuer.
 
Cet homme de 43 ans, qui avait lui-même appelé les forces de l'ordre le soir du drame, était déjà connu des services de police pour violences sur sa compagne. Le couple avait par ailleurs été signalé plusieurs fois pour tapage nocturne sous l'empire de l'alcool.

À l'heure actuelle, les investigations se poursuivent : l'autopsie du corps est en cours et plusieurs témoins doivent encore être entendus. L'affaire est désormais entre les mains du juge d'instruction. S'il était avéré que la victime était morte sous les coups de son compagnon, il s'agirait du 59e féminicide sur le territoire français depuis le début de l'année.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers