Déconfinement : une rentrée très spéciale au collège

Collège Jules Lequier, Plérin (22) / © C. Rousseau / France Télévisions
Collège Jules Lequier, Plérin (22) / © C. Rousseau / France Télévisions

Les collèges publics de Bretagne s'apprêtent ce lundi 18 mai à rouvrir leurs portes à leurs élèves, du moins ceux qui sont volontaires. Visite au collège Jules Léquier à Plérin, qui s'est entièrement réorganisé et a mis en place un protocole sanitaire très strict. 

Par Bruno Van Wassenhove, avec Antonin Billet


Ce lundi 18 mai, les classes de 5ème et de 6ème du collège Jules Lequier à Plérin (22) seront loin d'être surchargées. Ils ne seront pas plus de 15 élèves par salle de classe, tous leurs bureaux, individuels, espacés d'au moins un mètre. 
 

Protocole sanitaire


Et puis ça sentira le propre ! Chaque classe sera nettoyée de fond en comble, quatre fois par jour, avec des lavettes imprégnées de désinfectant.

"On les applique sur tout le matériel, les tables, les chaises, on laisse agir cinq minutes... pendant ce temps-là on désinfecte l'interrupteur, les poignées de portes, les poignées de fenêtres, et au bout de cinq minutes, on rince" explique Marie-Lou Danielou, agent d'entretien.

La circulation dans l'établissement se fait à sens unique. Les élèves des différentes classes ne se croisent pas, et sont toujours sous la surveillance d'un adulte. Tout est organisé pour protéger les enfants et les personnels de l'établissement.

"On va voir ce que ça donne lundi, explique Stéphane Coatmelec, le principal du collège. "L'épreuve de vérité, ce sera avec la présence des élèves. Il y aura sans doute de leur part un peu de stress. Nous avons beaucoup communiqué avec les familles, en leur expliquant que le collège qu'ils avaient connu ne serait plus le même désormais..."

Je pense que les élèves ne réalisent pas à l'heure actuelle le choc que ça va pouvoir être pour eux - Stéphane Coatmelec

  

Une rentrée très spéciale


Lundi, c'est la rentrée des 6e et des 5e. Port du masque obligatoire, distribué par l'Éducation Nationale. Chaque élève viendra en cours une semaine sur deux, 100 élèves en semaine A, et 95 en semaine B, pour limiter le nombre d'enfants présents simultanément dans le collège.

La cantine sera ouverte, mais ils ne seront que deux par table, au lieu de quatre. Ils ont connu la promiscuité du confinement. Ils vont découvrir un collège avec beaucoup d'espaces vides…

Alain Cadec, Président du conseil départemental des Côtes-d'Armor s'inquiète du moral des élèves. "Je pense que ça va être compliqué à vivre pour les enfants. Il vont continuer à avoir des contraintes de promiscuité, des contraintes en termes d'échanges...

Au self par exemple ils vont être écartés, à deux par table, il va falloir expliquer tout ça à ces jeunes. C'est une drôle de vie quand même, un drôle de moment qu'on vit actuellement... - Alain Cadec


La cour de récré aussi est séparée en différentes zones, accueillant au maximum 30 enfants. 
Mais on pourra toujours s'y raconter des histoires entre copains. Ça, c'est encore autorisé !

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus