• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Départementales : le point dans les Côtes d'Armor

Le port du Légué à St Brieuc / © CC
Le port du Légué à St Brieuc / © CC

Dans les Côtes d'Armor, le PS et ses alliés sont menacés dans plusieurs cantons. Le département, à gauche depuis 1976 pourrait bien basculer dimanche. Ce sont les électeurs du FN, qui ont le scrutin en main. 

Par Sylvaine Salliou

Ce qu'il faut retenir du premier tour

Dimanche, le Front national (18,99%) est devenu le premier parti dans les Côtes d'Armor. Il devance de peu le Parti socialiste (18,38%), tandis que l'Union de la droite a obtenu 10,76% et l'UMP 3,51%. Il n’y aura qu’une seule triangulaire, à Broons, où l’extrême droite se maintient. Deux sièges ont été remportés dès le premier tour par l'Union de gauche, à Callac. Le département des Côtes-d’Armor compte 27 cantons, pour 54 sièges.

Le président s'en va

Une situation inédite dans ce département rural, à gauche depuis 1976 et présidé par Claudy Lebreton depuis 1997. D'ailleurs, le président du département, âgé de 66 ans, passe le relais. Le 3 avril, il va quitter l'assemblée départementale, comme beaucoup de conseillers généraux. En effet, un tiers d’entre eux environ, vont quitter leurs fonctions, dont Charles Josselin, par exemple. Socialistes pour la plupart, beaucoup siégeaient à l’assemblée départementale de Saint-Brieuc depuis les années 1980.

Contexte difficile pour les successeurs

Les successeurs désignés de ces figures locales doivent convaincre des électeurs déçus par l’action du gouvernement. Ils doivent aussi se faire connaître dans des cantons redessinés par la réforme électorale. La droite croit en ses chances de faire basculer le département et bat la campagne entre les deux tours. Il faut dire que le scénario est possible. Si l'on regarde les scores du premier tour, la gauche pourrait remporter les cantons de Bégard, Lamballe, Lannion, Plénée Jugon, Plestin-les-Grèves, Rostrenen, Saint-Brieuc 2, Tréguier. A Ploufragan, la gauche a frôlé l'élection dès le premier tour, avec 47,98% des voix. Dimanche, elle affrontera un binôme sans étiquette (30,79%, le Front national a obtenu 21,23% des suffrages. La droite pourrait arriver en tête à Broons, Dinan, Guingamp, Lanvallay, Loudéac, Mûr de Bretagne, Perros-Guirec, Plaintel, Plancoët, Plélo et Saint-Brieuc 1.
 

Départementales : Le point dans les Côtes d'Armor

Que feront les électeurs du Front national?

Plusieurs cantons sont très incertains. Lanvallay, Pleslin-Trigavou, Paimpol, Pléneuf-Val-André, Plérin, Plouha et Trégueux. A Trégueux, entre l’UDI/droite à 34,11% et le PS à 32,59%, ce sont les voix du Front national (18,33%) et du Front de gauche (14,98%) qui feront la différence. A Plouha, où les candidats de droite sont arrivés en tête (32,8%) devant le PS (32,4%) et le FN (19,93%). Même configuration à Pléneuf Val André, la liste DVD a obtenu 39,88%, la liste DVG 39.63%, le FN arrive en 3ème position et a été battu avec 20.49%, mais le parti frontiste jouera l'arbitre dimanche, comme dans beaucoup de cantons costarmoricains.

Côtes d'Armor : Les résultats des cantonales en 2011

En 2011, la gauche a remporté les élections cantonales dans les Côtes-d’Armor, avec 41 sièges (32 PS, 5 DVG, 4 PCF) contre 11 pour l’opposition de droite (7 UMP, 2 DVD, 1 MoDem) et 1 sans étiquette).

A lire aussi

Sur le même sujet

Isabelle Autissier et le Théâtre d'Ardoise

Les + Lus