EAG Guingamp: obsèques de Nathaël Julan, la famillle du joueur refuse la présence d'une partie du club

La famille du joueur de l'EAG Guingamp a diffusé un communiqué pour demander à plusieurs personnes dont l'entraîneur et le Président du club de ne pas venir aux funérailles de Nathaël, ce jeudi 16 janvier dans sa ville du Havre. Le club organise de son côté un hommage ce matin au stade du Roudourou.

© France3 Bretagne

Le communiqué est clair. La famille de l'attaquant de 23 ans, Nathaël Julan, ne souhaite pas voir certaines personnes aux obsèques du jeune homme qu'elle cite expressément. Ainsi Bertrand Desplat, le Président, Sylvain Didot l'entraîneur et son staff sont priés de s'abstenir de venir aux obsèques qui auront lieu ce jeudi 16 janvier au Havre.

Compte tenu des événements qui ont précédé le décès de Nathaël Julian et afin de nous recueillir en paix, nous aimerions que les personnes suivantes s'abstiennent de se rendre à la cérémonie qui se déroulera ce jeudi 16 janvier 9h30 à la cathédrale Notre-Dame au Havre.
 


D'après Le Parisien, certaines personnes du club se sont dites choquées par ce communiqué. Selon ce même quotidien ces déclarations pourraient avoir un lien avec la mise à l'écart du joueur de l'équipe première. 

Le club guingampais avait immédiatemment après le drame, annulé un match amical contre Concarneau puis la réception de Lens en championnat. Au club, personne n'a souhaité commenter publiquement cette interdiction.

Aujourd'hui, en parallèle des obsèques, un rassemblement hommage aura lieu au stade du Roudourou a 9 h30, sous le chapiteau du village de l'EAG.
© EAG

Devant une photo du joueur , le public s'est recueilli et a déposé des pétales de roses. Le président du club des "Kalons" a exprimé sa tristesse et annoncé une minute de recueillement lors du prochain match face à Lens samedi prochain.
 
durée de la vidéo: 00 min 49
Hommage du président des supporters actionnaires des

La voiture de Nathaël Julan avait quitté la chaussée alors qu'il roulait sur une voie express à Pordic, près de Saint-Brieuc, et a percuté un arbre à forte vitesse, le 3 janvier dernier.
 
Formé au Havre (L2), le jeune homme y avait signé son premier contrat professionnel en 2016, avant de s'engager à Guingamp en janvier 2018. L'hiver dernier, il avait été prêté pour la fin de la saison à Valenciennes (L2).


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport football eag en-avant guingamp faits divers