Eoliennes en mer : les pêcheurs bretons et normands manifestent ensemble à Caen pour demander un moratoire

Des bateaux de pêche bretons se sont amarrés dans le port de plaisance de Caen. Des deux côtés du Couesnon, on redoute l’impact des éoliennes off shore.  400 marins bretons et normands ont manifesté ensemble.

Caen, manifestation des pecheurs contre les éoliennes
Caen, manifestation des pecheurs contre les éoliennes © FTV

"Les coquilles, les poissons, c’est de l’or blanc qu’on pêche!"s’exclame Yann Legrand, marin pêcheur à Erquy dans les Côtes d’Armor qui a fait le voyage jusqu’à Caen, "on ne veut pas de ces éoliennes parce que sinon, demain, on ne pourra plus pêcher."

Les 400 manifestants, des pêcheurs et leurs familles, demandent un arrêt immédiat des projets en cours.

A Erquy, dans les Côtes d'Armor, les forages en mer ont débuté le 3 mai. Les travaux sont prévus pour durer trois ans. "Ils creusent des trous de plus de sept mètres de diamètre qui déchiquètent les fonds marins. Ça veut dire que dans quatre ou cinq ans, il n'y aura plus de coquille, il n'y aura plus rien", s'indigne Daniel Charles, marin pêcheur à Ouistreham.

Caen, manifestation des pecheurs contre les éoliennes
Caen, manifestation des pecheurs contre les éoliennes © FTV

Dans la baie de St Brieuc, 62 éoliennes de 207 mètres de haut doivent sortir de l'eau ; à Courseulles-Sur-Mer, elles seront 64 ; 71 à Fécamp. 

"L'implantation des éoliennes va énormément modifier les éco-systèmes et les fonds marins et on va se retrouver avec quasiment 20 à 30% de ressources en moins" redoute Philippe Calone, l'un des organisateurs de la manifestation et il ajoute : "ça va modifier les courants, supprimer des zones de pêche pour les gars qui font les bulots."

Les pêcheurs demandent que des études soient menées pour mesurer l'impact de telles constructions dans la mer. "Que vont devenir les coquilles Saint-Jacques, les seiches " se demande Yann Legrand... et il rappelle que "dans la baie de Saint Brieuc, 300 bateaux vivent de la pêche

Dans le Nord, un autre rassemblement était organisé à Malo-Les-Bains, près de Dunkerque, pour protester contre le projet de parc éolien de 46 éoliennes, annoncé pour 2027 à 11 km au large.

Une délégation a été reçue par le préfet. La manifestation s’est déroulée dans la calme, mais les pêcheurs préviennent, "On manifestera autant de fois que l'on peut pour arriver à nos fins, c'est notre métier, notre gagne-pain."  

Caen, manifestation des pecheurs contre les éoliennes
Caen, manifestation des pecheurs contre les éoliennes © FTV

        

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche économie éolien énergie environnement manifestation social